Le nouveau quatre cylindres présenté au sein de la nouvelle Mercedes-AMG A 45 pourrait bientôt équiper la prochaine Mercedes-AMG C 63.

Vous aimez la Mercedes-AMG C 63 S et son énorme V8 4,0 litres bi-turbo délivrant 510 chevaux ? Vous avez été surpris quand Mercedes-AMG semblait s'orienter vers un V6 hybride pour la future génération prévue en 2022 ? Vous allez sûrement être indigné quand vous allez découvrir ce que viennent de révéler nos confrères britanniques de chez Autocar. En effet, selon une source proche du constructeur germanique, Mercedes-AMG devrait convertir la prochaine génération de Mercedes-AMG C 63 au moteur quatre cylindres avec une hybridation légère. Il s'agirait du nouveau moteur M139 2,0 litres turbo qui équipe la nouvelle Mercedes-AMG A 45 et qui développe, dans sa version la plus puissante, 421 chevaux. Nous avons eu l'occasion d'échanger avec les ingénieurs au sujet de ce moteur lors de la présentation presse de la Mercedes-AMG A 45. Ces derniers nous ont indiqué que ce bloc ne pouvait pas forcément développer plus de 421 chevaux, mais qu'il était compatible avec différentes solutions électrifiées.

Toujours 500 chevaux ?

La future Mercedes-AMG C 63 pourrait être ainsi équipée du quatre cylindres M139 2,0 litres turbo, indexé à un système d'hybridation léger de 48 volts, similaire à celui déjà utilisé par le six cylindres M256 3,0 litres qui équipe, par exemple, la Mercedes-AMG CLS 53 et les Mercedes-AMG les plus récentes. Au sein de la CLS 53, le système électrique est monté au niveau de la boîte de vitesses et fournit un appoint supplémentaire de 22 chevaux. Dans la prochaine C 63, ce système pourrait être réglé pour fournir davantage de puissance, mais aussi encore plus de couple. Tout ça n'a encore rien d'officiel cela dit, mais c'est ce sur quoi les ingénieurs travaillent en ce moment. La voiture devrait être équipée d'une boîte de vitesses MCT Speedshift à neuf rapports et devrait aussi développer plus de 500 chevaux, comme le modèle actuel, malgré une réduction de 50 % de son nombre de cylindres. C'est le couple qui devrait le plus évoluer, d'environ 50 Nm d'après les premières estimations. Pour rappel, l'actuelle C 63 développe 700 Nm.

Transmission intégrale de rigueur

Les informations techniques restent encore rares, et c'est bien normal puisque la sortie de la voiture n'est pas prévue avant 2022. La future Mercedes-AMG C 63 pourrait être équipée d'une petite batterie lithium-ion d'une capacité de 0,9 kWh et d'un système de récupération d'énergie cinétique. Bon, il devrait tout de même y avoir quelques avantages, notamment au niveau du poids sur l'essieu avant. Effectivement, avec ses 160,5 kilos, le quatre cylindres pèse 48,5 kilos de moins que le V8 M177 actuellement utilisé. Même avec un système d'hybridation, le poids devrait rester inférieur. En revanche, bonne nouvelle pour les performances (mais un peu moins pour les sensations), elle sera équipée d'un système de transmission intégrale 4Matic. La répartition de la puissance sera néanmoins variable et certains modes pourront même envoyer la totalité de la cavalerie sur l'essieu arrière pour un comportement certainement sur-vireur comme on l'aime. Un peu comme la génialissime Mercedes-AMG E 63 S. Si, pour le quatre cylindres, rien n'est encore officiel, pour la transmission intégrale, ça a d'ores et déjà été confirmé par Tobias Moers, le PDG de la marque. Quant à la présence du quatre cylindres sous le capot de la future C 63, ça n'aurait rien d'étonnant puisque les constructeurs s'attèlent maintenant à essayer de développer les voitures les plus efficientes, tout en essayant de conserver une certaines partie de leur philosophie. On demande à voir.

Galerie: Mercedes-AMG C 63 (2018)