Une deuxième génération qui fait rentrer la Golf dans la légende.

À quelques jours de la présentation de la VW Golf 8, on continue notre rétrospective sur toutes les générations de la voiture la plus vendue en Europe. Et place à la période s'étalant de 1983 à 1992, une décennie consacrée à la seconde génération de la Golf. 

Suite au succès de la Golf Mk1 et ses 6,99 millions d'exemplaires, la Golf Mk2 vient asseoir la notoriété du modèle et sera la voiture de ce qui sera appelé par l'écrivain Florian Illies "la Génération Golf", terme désignant les contemporains de cette Golf.

Gagnant près de 17 cm en longueur (3,99 m) et en 5 cm en largeur (1,42 m), la Golf 2 offre davantage d'espace, et permet de se différencier et de s'éloigner de la Polo. Sauf qu'aujourd'hui, une Polo est plus grande qu'une Golf de l'époque...

Plus grande, la nouvelle Golf est également plus aérodynamique et fait passer son Cx de 0,42 à 0,34. La résistance à la rouille de la Golf II est également devenue légendaire : alors que la Golf I perdait souvent du poids, VW a rempli sa Golf II de cire à tel point que la cire sortant à l'arrière est presque devenue un symbole. Et puis la production s'est automatisée avec des robots industriels. La robustesse de la Golf II lui permet d'être encore visible dans la rue aujourd'hui. 36 ans après sa création...

Côté mécanique, la Golf II introduit pas mal de nouveautés, avec le convertisseur catalytique en 184, l'ABS en 1986, et la direction assistée. La transmission intégrale est également proposée pour la première fois sur le modèle, de même que la technologie quatre soupapes en 1986 sur la GTI. 

La GTI n'était pas la plus sportive puisqu'en 1988 il y aura la version G60 Rallye, avec ses 160 chevaux et son compresseur G-Lader. C'est d'ailleurs cette année là que la barre des dix millions de Golf sera franchie. En 1990, la compacte allemande se rêvait déjà SUV avec la version Golf Country à traction intégrale.

À noter qu'à partir de 1991, Wolfsburg ne sera plus le seul lieu de production de la Golf. Le modèle commencera effectivement sa production dans l'usine de Mosel, près de Zwickau, en Saxe. 

VW Golf II (1983-1992)

En ce qui concerne les produits dérivés, la Golf II était modeste, probablement aussi parce que la version normale se vendait comme des petits pains. Les versions Cabrio et le Caddy ont continué sur base de Golf I et ont même survécu à la Golf II. Seule la Jetta, à coffre, a été lancée, tandis que la VW Corrado et la première Seat Toledo ont utilisé en partie la technologie de cette Golf II.

VW Golf II (1983-1992)

Comme pour la Golf I, la Golf II s'est offert en 1987 un lifting plutôt discret, une marque de fabrique des Golf. Pour autant, les fenêtres triangulaires des portes avant ont été supprimées, et en 1989, tous les modèles à partir de l'équipement GL ont été équipés de pare-chocs peints.

Sans oublier la version électrique de la Golf II, véritable ancêtre de la Volkswagen ID.3, la Golf CitySTROMer, introduite en 1985. Avec sa prise cachée derrière la calandre, elle a été fabriquée à 70 exemplaires.

Voici quelques chiffres marquants pour cette seconde génération de la Golf : 

  • 1983 : Lancement de la Golf Mk2
  • 1984 : Première Golf à convertisseur catalytique / Lancement nouvelle Golf GTI
  • 1985 : 7'000'000ème Golf en mars
  • 1986 : Première Golf GTI avec moteur à quatre soupapes / Première Golf Syncro avec visco-coupleur (transmission intégrale) + ABS
  • 1987 : ABS sur versions GT et GTI/ Golf GT Syncro devient premier modèle avec ABS de série
  • 1988 : Lancement de la Golf G60 Rallye / 10'000'000ème Golf en juin
  • 1989 : 11'000'000ème Golf en octobre / Lancement Golf CitySTROMer et Golf Hybride
  • 1990 : Toutes les Golf essence avec convertisseur catalytique à partir de février / Lancement Golf Country / 1'000'000ème Golf GTI en novembre / 12'000'000ème Golf en novembre
  • 1991 : Première Golf produite ç Mosel en mars / Arrêt Golf Mk2 après 6,3 millions d'exemplaires

 

Galerie: Volkswagen Golf 2. Generation