La nouvelle BMW Série 1 s'affiche déjà avec des offres de financement intéressantes. Est-ce une si bonne affaire que ça ?

La nouvelle BMW Série 1, comme vous n'êtes sûrement pas sans le savoir, est passée d'une transmission aux roues arrière à une transmission aux roues avant. 80 % des clients, si ce n'est plus, ne s'en rendront même pas compte, mais cette information a défrayé la chronique il y a quelques mois au moment de la révélation de la voiture. Depuis, la pilule est passée, les premiers essais également, et force est de constater que, malgré un changement d'architecture, la BMW Série 1 n'en demeure pas moins une bonne voiture. Pour le lancement de son modèle, la firme bavaroise communique sur une offre de financement pour le moins intéressante avec la possibilité d'avoir une nouvelle BMW Série 1 à 295 euros par mois, soit moins cher qu'une Volkswagen Golf "Match" d'ancienne génération. Sur le papier ça fait envie, nous allons toutefois décrypter cette offre pour voir si, oui ou non, elle reste vraiment intéressante.

Quelle voiture pour ce prix là ?

Du côté de chez BMW, on nous présente l'offre de deux manières. Sur l'une des pages du site internet de la marque, on nous montre bien une BMW Série 1 avec la finition "Lounge" − celle qui est concernée par l'offre donc −, sauf qu'en cliquant dessus, nous arrivons sur une seconde page qui nous présente toujours l'offre à 295 euros par mois, mais avec une Série 1 bardée d'options et équipée de la finition "M Sport".

En réalité, la vraie Série 1 à 295 euros par mois, c'est un modèle avec la finition "Lounge". Il ne s'agit pas du modèle d'entrée de gamme mais du niveau juste au-dessus. C'est assez rare pour le souligner pour une offre comme celle-ci. De série, la voiture est proposée avec des jantes de 16 pouces, les radars de stationnement avant et arrière, les projecteurs à l'avant full LED, la climatisation ou encore le régulateur de vitesse.

C'est assez complet dans l'ensemble. Ça manque peut-être d'une caméra de recul pour vraiment compléter les radars de stationnement. Un équipement disponible sur l'Audi Q2 à partir de 290 euros par mois par exemple. Concernant la motorisation, il s'agit d'un trois cylindres 1,5 litre essence de 140 chevaux indexé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 36 mois et 30'000 kilomètres maximum. Pour bénéficier de cette offre, il faudra également verser un premier loyer majoré de 2400 euros. La promotion n'est pas soumise à une condition de reprise d'un ancien véhicule. L'offre est valable jusqu'au 31 décembre 2019. Elle comprend également la garantie sur toute la durée de la location et l'entretien. Jusqu'ici, l'offre paraît assez claire et reste toujours assez avantageuse compte tenu de la voiture proposée.

Comme il s'agit d'une location longue durée (LLD) et non d'une location avec option d'achat (LOA), il n'y a pas de valeur résiduelle à la fin de votre contrat. De ce fait la voiture sera obligatoirement à restituer auprès de votre concessionnaire. N'oubliez pas que l'auto doit être restituée en bon état sous peine de pénalités qui peuvent monter très rapidement, surtout chez BMW où les pièces et la main-d'œuvre ne sont pas données. Un petit conseil, avant de restituer votre voiture, n'hésitez pas à aller faire un tour chez votre carrossier, car même si BMW annonce dans ses publicités : "qui mieux que BMW pour prendre soin de votre BMW ?", ça vous coûtera toujours moins cher d'aller refaire une petite beauté à votre voiture dans votre petit garage de quartier plutôt qu'au sein d'une grosse concession.

Combien ça coûte au final ?

Pour un véhicule premium, même s'il manque quelques options intéressantes que vous pourrez peut-être avoir pour le même prix sur un véhicule moins haut de gamme, ce n'est finalement pas si onéreux. En effet, avec cette offre, l'usage de votre BMW Série 1 (hormis les coûts liés à l'essence et l'assurance) vous aura coûté 12'725 euros, soit 44 % du prix neuf affiché. Le prix neuf justement, il s'établit à 28'400 euros. Comme d'habitude chez BMW, l'offre est assez intéressante puisque la marque mise sur des valeurs de rachat élevées. Effectivement, même si vous n'avez pas le choix d'acheter ou de vendre votre voiture puisqu'il s'agit d'une offre en LLD, le constructeur doit tout de même conjuguer avec la reprise de votre voiture d'ici trois ans et déjà penser à sa revente.

La LLD sur trois ans couvre donc globalement la décote de votre Série 1 sur ce laps de temps, compte tenu du fait que la voiture devrait bien tenir la cote. Vous ne serez donc pas embêté si vous souhaitez revendre la voiture d'ici trois ans et, surtout, avec l'entretien et la garantie, vous serez tranquille durant toute la durée de votre contrat. Il ne manque juste que l'assistance pour être tout à fait complet, même si votre assurance auto vous en propose souvent une directement avec votre contrat.

Les avantages de l'offre...

L'avantage numéro un c'est le prix évidemment, défiant toute concurrence, avec une BMW neuve sous la barre des 300 euros par mois. La voiture est plutôt correctement équipée, même si le client BMW est toujours demandeur de quelques options supplémentaires. Ici, pas de sièges chauffants ni de caméra de recul, mais disons que l'essentiel y est. Le moteur est aussi intéressant puisqu'il s'agit d'un bloc essence de 140 chevaux, là où d'autres proposent moins de 120 chevaux.

C'est largement suffisant pour un usage quotidien et même pour faire un peu de route. En prime, la BMW Série 1 vient tout juste d'être renouvelée. De ce fait, vous bénéficiez de la dernière nouveauté, qui ne risque donc pas d'être remplacée d'ici quelques mois. Le restylage devrait intervenir d'ici trois ans, pile-poil à la fin du contrat. De quoi reprendre la nouvelle au moment de restituer votre modèle.

... et ses inconvénients !

Le contrat indique une LLD sur 36 mois avec un kilométrage de 30'000 kilomètres. Cela représente donc 10'000 kilomètres par an soit environ 800 kilomètres par mois. C'est très peu, hormis si vous faites moins de 30 kilomètres par jour. En réalité, c'est dans l'intérêt des marques de récupérer une voiture peu kilométrée à la fin de la location, pour mieux la revendre après. Malheureusement, une Série 1 est une voiture amenée à potentiellement bien rouler, dans le sens où elle peut être la voiture numéro un du foyer.

Elle peut donc être celle destinée, par exemple, à partir en vacances avec ou en week-end. Le kilométrage prescrit sur ce contrat est donc très limité. Attention à ne pas le dépasser au moment de la restitution au risque d'avoir le droit à des pénalités. Vous pouvez toujours réclamer plus de kilomètres lors de la négociation de votre contrat, mais dans le cas présent vous sortirez sûrement de l'offre et les mensualités devraient rapidement grimper.

Galerie: BMW Série 1 (2019)