Quelles sont les entreprises automobiles qui restent ouvertes ? On vous répond !

Mise à jour 17/03/2020 : Il semblerait que les centres de contrôle technique baissent le rideau. Ils sont certes autorisés à poursuivre leur activité, mais depuis les annonces faites le lundi 16 mars par Emmanuel Macron, les clients ne peuvent plus se déplacer librement. En l'absence de clients, de nombreux centres de contrôle technique ferment.

Le coronavirus a atteint la France et des mesures fortes ont été prises par le gouvernement afin d'endiguer la pandémie. Le samedi 14 mars, le Premier ministre a annoncé au soir que tous les commerces non indispensables à la vie de la Nation devaient fermer jusqu'au 15 avril 2020. Cette mesure concerne les restaurants, les salles de cinéma, les bars, etc. Aujourd'hui, le lundi 16 mars, un arrêté a été publié dans la matinée détaillant tous les commerces qui doivent maintenir ou non les rideaux baissés. 

Les entreprises des services de l'automobile sont bien entendu concernées par ces mesures, elles ne font pas exception à la règle. On apprend que les commerces entrant dans les trois catégories ci-dessous peuvent rester ouverts : 

  • Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d'équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles

La Fédération Nationale de l'Artisanat de l'Automobile (FNA) a demandé au gouvernement d'apporter des précisions à cette liste. Au final, toutes les entreprises exerçant les activités suivantes sont autorisées à rester ouvertes : 

  • Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles (Réparation mécanique, maintenance et réparation électrique et électronique, réparation carrosserie et peinture, réparation et remplacement des pneumatiques, réparation et remplacement des pare-brises et des vitres, réparation des sièges, lavage et le lustrage, vidange, montage de pièces et accessoires, dépannage-remorquage)
  • Commerce d'équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Stations-service
  • Location de véhicules

Le cabinet du Premier ministre précise enfin que les salles d'exposition et showroom de véhicules ainsi que la vente de véhicules automobiles (VN/VO) ne sont pas autorisées à ouvrir. Dans tous les cas, il est demandé aux clients ainsi qu'aux commerçants de toujours respecter une distance d'au moins un mètre entre les personnes

Source: Legifrance, FNA