Lamborghini ne veut pas mettre en danger ses salariés.

C'est officiel, Lamborghini suspend les activités de l'usine de Sant'Agata Bolognese jusqu'au 25 mars prochain. Cette annonce est accompagnée d'une note officielle expliquant la décision du constructeur qui veut intensifier les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. Mais ce choix est aussi une réponse à la nervosité croissante des travailleurs de plusieurs usines qui sont restées ouvertes. Ce n'est pas un hasard si le PDG Stefano Domenicali parle d'un acte de responsabilité sociale envers les personnes qui travaillent dans ces usines. Après Ducati, Lamborghini est la deuxième marque de la Motor Valley à stopper temporairement sa production en raison de la pandémie. Et il est difficile de croire que la mesure ne sera pas bientôt étendue à d'autres entreprises, à commencer par Ferrari. Ces derniers jours, FCA avait également ordonné la fermeture temporaire de quatre usines, mais seulement pour permettre à la fois un nettoyage et une désinfection en profondeur des usines et une réorganisation des activités.

Les usines sont déjà prêtes à redémarrer

Lamborghini souligne son engagement à surveiller la situation de très près. Si la situation évolue dans le bon sens, le constructeur dit qu'il est tout à fait prêt à remettre en route ses machines pour que la production puisse reprendre de plus belle et donner vie aux voitures au taureau.