La situation en Chine revient à la normale.

Le coronavirus s'est installé en Italie. Le vendredi 13 mars 2020, le pays compte plus de 1000 morts et plus de 15 000 personnes infectées par le virus. Le Covid-19 est pris très au sérieux par le gouvernement italien qui a décidé de mettre en quarantaine plusieurs régions afin d'endiguer la progression du virus. L'économie italienne est touchée de plein fouet. Les entreprises installées de l'autre côté des Alpes doivent composer avec le virus et trouver les solutions appropriés pour que leur activité ne soit pas trop impactée. Pirelli, une entreprise italienne spécialisée dans la fabrication de pneus, vient d'indiquer que le Covid-19 "n'aura aucun impact sur les activités de production", et que "toutes les activités commerciales sont garanties". Le fabricant indique que la production de pneumatiques pour automobiles en Italie ne représente que 7,5 % du total du groupe. De plus, le marché italien ne représente que 5,8 % du chiffre d'affaires total. Même si l'activité de Pirelli continue, le fabricant entend bien sûr protéger et préserver ses salariés. Ils sont 3247 personnes à travailler pour le groupe en Italie. Ils travaillent dans les usines de Settimo Torinese et de Bollate, lesquelles ont toutes adopté les précautions sanitaires nécessaires pour que la santé des salariés ne soit pas altérée par le virus. Enfin, Pirelli annonce qu'il est en contact permanent avec les instituions pour "recevoir des instructions en temps réel et gérer au mieux la logistique de production et d'approvisionnement."

Certes, en Italie, certaines zones sont confinées, mais Pirelli indique que le transport routier est autorisé à destination et en provenance de ces zones là. De plus, toutes les autres entités de Pirelli dans le monde sont opérationnelles (même en Chine), l'activité du groupe est donc visiblement peu impactée. Il est tout de même à noter que l'action Pirelli est passée de 4,87 euros le 19 février à 3,14 euros le jeudi 12 mars 2020 !