Pas un, mais deux !

Deus Ex Machina est a l'origine un petit garage de préparateurs australiens lancé en 2006. La marque s'est répandue à travers le monde (Bali, Los Angeles, Milan, Cape Town, ...) mais aujourd'hui, c'est la fermeture du garage de Tokyo. Mais il ne part pas sans panache.

Le garage d'Harakuju, nommé "the Residence of Impermanence" est devenu un chapter de la marque en 2014. Mais les créateurs ne s'en vont pas sans faire de bruit, loin s'en faut.

Les préparateurs ont commencé par remettre en route une BMW R100 RS (encore une munichoise !) qui traînait dans le garage depuis un certain temps à coups d'huile de coude. La machine avait un peu plus de 4000 kilomètres au compteur, le bicylindre à plat refroidi par air de 980 cm3 était une base saine pour la customisation.

Mais au moment de passer à la partie création, le doute s'installe : beaucoup d'idées, peu de temps et surtout une seule moto sous la main. Après mûre réflexion, la décision est prise : cette moto sera schizophrène ! Deux visages possibles derrière un seul et même guidon.

Galerie: BMW R100 RS by Deus Ex Machina "TWO FACE"

Le premier visage est composé d'un réservoir goutte de pluie blanc portant les couleurs M Sport mais aussi une ligne d'échappement longue qui va se loger jusque sous la selle. Et la selle est modifiée pour être plus fine, mais elle reçoit surtout un couvercle de selle en aluminium brossé. Le même métal est utilisé pour façonner la tête de fourche.

Le second visage est plus sobre, il utilise en effet le réservoir d'origine, sauf que ce dernier est peint en noir. Ensuite ce réservoir est agrémenté d'un liseré doré faisant le tour des flancs. On note que l’échappement s'est considérablement raccourci, que la selle n'a plus son capot et que la tête de fourche a disparu. Mais le détail qui tue, c'est le phare additionnel sur le cylindre gauche.

La moto est donc pensée pour passer d'un monde à l'autre sans forcer. "Tout ce dont vous avez besoin, c'est un tournevis et une clé. Vous prendrez plaisir à changer de style en fonction de votre humeur du jour, qu'elle soit sportive ou moderne", a déclaré le constructeur de Deus. "C'est comme choisir sa tenue". Une simplicité qui plait beaucoup.