Tout pourrait aller mieux sans coronavirus.

Le coronavirus n'a pas épargné Aston Martin. C'est l'heure des comptes pour le constructeur britannique qui a essuyé une perte de 118,9 millions de livres sterling au cours du premier trimestre 2020. 

Aston Martin souffre

Aston Martin n'a vendu que 578 voitures de janvier à mars 2020, soit une baisse de 45 % par rapport à la même période en 2019 (1057 voitures ont été vendues). Le constructeur annonce aussi que le prix moyen des véhicules écoulés est en chute libre. En effet, l'an dernier, le prix moyen d'une Aston Martin s'élevait à 160'000 livres sterling (181'000 euros). Cette année, le prix n'est que de 98 000 livres sterling (111'000 euros). 

Pour expliquer la baisse du prix moyen, les responsables expliquent que la marque a vendu l'an dernier plusieurs voitures produites en série limitée. Ces modèles se vendent généralement à des centaines de milliers d'euros ce qui explique la différence de prix entre 2019 et 2020. 

Le constructeur britannique affirme que le coronavirus est la cause de ses problèmes. En effet, le virus a paralysé plusieurs pays asiatiques dès le début de l'année. Ces pays ont mis en place des mesures sanitaires bien plus tôt que les pays européens. Ainsi, en Chine, Aston Martin estime que ses ventes ont chuté de 86 % ! 

Il reste de l'espoir

Au cours du premier trimestre 2020, il est indiqué que 93 % des concessionnaires d'Aston Martin ont été contraints de fermer. Même la production des véhicules au Royaume-Uni fut suspendue, il est donc normal que le chiffre d'affaires d'Aston Martin (et de tous les constructeurs) soit en forte baisse. 

Mais le fabricant se veut confiant et optimiste car ses 18 concessionnaires chinois sont désormais ouverts au public. De plus, plus de 15 % de ses points de vente dans le monde ont rouvert après des semaines d'arrêt. Le business devrait redémarrer rapidement d'autant plus que l'usine de St Athan est sortie du sommeil pour assembler le nouveau DBX

Par ailleurs, Aston Martin place beaucoup d'espoirs sur le DBX qu'il espère vendre comme des petits pains. Le premier SUV de la marque devrait être livré dès cet été, son fabricant estime que ce sera le modèle le plus vendu de toute sa gamme et lui permettra de renouer avec la rentabilité.