Préserver l'ADN de la marque malgré les technologies !

On l'a vu avec l'arrivée des voitures électriques, le manque de bruit est un sujet qui tient à cœur de nombreux automobilistes. Et c'est d'autant plus vrai pour les marques qui apportent un quotient émotionnel plus important, à l'image de Mercedes et son département compétition, AMG, dont les voitures arborent des motorisations au son ne laissant pas indifférent.

On sait que BMW a demandé au compositeur de cinéma multi-oscarisé, Hans Zimmer, de faire la bande-son de ses véhicules électriques de demain, puisque ceux-ci devront développer un certain volume sonore, et que la marque allemande cherche à ce que ces sons représentent ces voitures. Mais le travail sonore n'est aucunement une nouveauté sur les voitures, et AMG possède un groupe d'ingénieurs chargés de travailler spécifiquement sur le bruit.

Pour les aider, le constructeur a fait appel à un musicien, Mike Shinoda, célèbre pour être membre de Linkin Park et leader du projet Fort Minor. L'Américain, multi-instrumentiste et chanteur, a profité des liens entre son groupe et la marque pour apporter son expertise du côté d'AMG, et explique dans un entretien croisé avec Tobias Moers, le PDG d'AMG et futur patron d'Aston Martin, qu'il apporte un côté plus émotionnel que technique à l'ajustement de ces sons.

"Le staff AMG a beaucoup d'expérience de création de sons uniques pour nos véhicules et c'est incroyable", explique Mike Shinoda. "Il y a beaucoup d'autres experts en son et ingénierie sonore, mais leur approche est un peu plus scientifiques, ce qui est différent de la mienne. Pour nous tous, il y a un composant émotionnel et une connexion culturelle. Je pense que mon travail est d'apporter une perspective différente sur la table."

Tobias Moers, de son côté, révèle la manière dont le travail de Shinoda s'intègre à celui de ses ingénieurs : "Le son, dans notre définition, est la partie émotionnelle, l'expérience qui définit AMG. Tout est donc lié au son puissant du moteur qui reste à l'esprit. Nous travaillons pour unifier ces deux éléments et créer le son du futur. Ce n'est pas un secret que même les voitures dans notre segment se dirigent vers l'hybride, la question est de savoir comment une voiture comme les nôtres sonnera à l'avenir."

"C'est ce sur quoi nous travaillons actuellement, nous avons juste vécu des années de développement automobile. Créer le son parfait fait partie de notre approche pour présenter des expériences pluri-sensorielles. Cela aura besoin de temps et ça ne pourra pas être fait du jour au lendemain."

Shinoda avoue lui-même qu'il a appris de nombreuses choses en faisant cela, et avoue qu'il veut que l'automobile conserve son côté vivant : "C'est comme une leçon d'Histoire, mais on gagne de l'expérience en faisant ça. On peut beaucoup en parler en s'asseyant dans la voiture. Nous y travaillons encore. J'aime voir les choses en grand, et j'espère que le travail que nous faisons influencera le son des véhicules des années à venir. Les voitures électriques aujourd'hui sont très silencieuses, ce qui est une bonne chose, mais je pense qu'on a besoin de plus de choses sur le plan sensoriel."

Avec l'absence de son naturel des voitures électriques, AMG pourrait décider d'en profiter pour offrir plusieurs expériences aux automobilistes. Selon Tobias Moers, ce serait l'occasion de proposer une expérience renouvelée : "Mes enfants ont posé la question, ils sont habitués à tout personnaliser. C'est une chose à laquelle il faut réfléchir. Peut-être qu'à l'avenir, vous pourrez télécharger une application ou utiliser différentes cartes sonores pour voitures électriques. Cela montre à quel point c'est obligatoire pour une marque d'avoir une signature sonore."

Et Shinoda de renchérir sur le fait que ces sons numériques et crées de toute pièce pourront largement proposer une expérience vivante et proche de celui d'un son d'une voiture à moteur thermique : "C'est intéressant parce que ce que nous faisons, c'est faire en sorte de conserver un son de voiture vivant. On veut que ces sons restent naturels, afin qu'ils soient fidèles à ce qui se passe dans la voiture. C'est similaire à un bon travail d'ingénieur ou de mixage dans la musique. Si vous prenez une batterie analogique, il y a des moyens d'améliorer le son en changeant les niveaux, l'égalisation ou les caractéristiques. Vous pouvez la faire sonner plus analogique ou moins analogique, que ce soit un humain qui joue ou non. Dans le mixage final, ça peut sonner comme une vraie batterie ou comme un kit électronique. C'est vous qui décidez."

Le mot de la fin revient à Tobias Moers, qui veut rassurer ses clients quant au fait qu'AMG proposera toujours un son authentique pour ses voitures : "Actuellement, nous proposons une expérience sonore fantastique et nos clients adorent ça. Nous nous assurerons que cette caractéristique émotionnel qui fait partie de notre marque perdure à l'avenir."