En plus de la version de 300 chevaux, le SUV tricolore reçoit une nouvelle déclinaison de 225 chevaux.

Après un premier modèle hybride rechargeable de 300 chevaux, DS Automobiles propose une alternative moins puissante mais aussi moins onéreuse pour son SUV haut de gamme.

Le DS 7 Crossback E-Tense hérite donc d'une nouvelle motorisation hybride rechargeable associant moteur essence 1,6 litre PureTech de 180 chevaux et 300 Nm de couple à un bloc électrique de 110 chevaux directement intégré à la boîte automatique à huit rapports. Au total, la voiture délivre 225 chevaux et 360 Nm de couple, uniquement aux roues avant contrairement à la version de 300 chevaux qui dispose de quatre roues motrices.

DS 7 Crossback E-Tense

Jusqu'à 72 kilomètres en ville

Le véhicule est équipé d'une batterie d'une capacité de 13,2 kWh située sous le plancher qui permet, en théorie, d'effectuer environ 55 kilomètres selon la norme WLTP en tout électrique, voire même jusqu'à 72 kilomètres en milieu urbain. L'électricité peut être récupérée via la récupération d'énergie cinétique ou bien en rechargeant la batterie via une prise secteur ou bien une borne de recharge. DS précise que la batterie peut être rechargée complètement sur une Wallbox de 7,4 kW en 1h45.

Le DS 7 Crossback E-Tense dispose, de série, de l’amortissement piloté DS Active Scan Suspension. Grâce à une caméra placée derrière le pare-brise, ainsi que quatre capteurs d’assiette et trois accéléromètres analysent la nature de la route et la situation (vitesse, angle volant, freinage…) afin de transmettre en temps réel ces données à un calculateur, qui agit sur chacune des roues indépendamment. Selon ces informations, il rend la suspension plus ferme ou plus souple, et ce de manière continue.

DS performe sur l'électrique

Depuis le début de l'année, malgré la pandémie, DS est l'une des marques qui souffre le moins, bien aidé notamment par les performances du DS 7 Crossback E-Tense 4x4 qui est le modèle hybride rechargeable le plus immatriculée en France, toutes catégories confondues.

Cette version représente 42 % des immatriculations de la voiture. Plus largement, 39 % des véhicules vendus par DS depuis le début de l'année dans l'Hexagone sont électrifiés. Sur les cinq premiers mois de l'année, en France, DS a écoulé 4863 DS 7 Crossback et 4062 DS 3 Crossback.

Concernant les tarifs, il faudra compter, au minimum, 49'950 euros pour se l'offrir. Les premières livraisons devraient débuter dès l'automne prochain.

Galerie: DS 7 Crossback E-Tense