Les organisateurs ont décidé d'annuler l'édition 2021 et de vendre GIMS à Palexpo SA.

Le Salon automobile de Genève, comme tous les événements qu'ils soient automobiles ou non, a été annulé cette année à cause de la crise sanitaire. L’événement suisse devait se tenir au mois de mars dernier, avant que les organisateurs ne changent d'avis à cause de la pandémie et des risques qu'elle engendre. 

Les organisateurs étaient déjà en difficulté car les constructeurs se désintéressent de l’événement. Ils préfèrent organiser par eux-mêmes des lancements privés ou en petit comité et retransmettre le tout sur internet pour s'assurer une bonne couverture médiatique. L'avenir du salon helvétique était déjà incertain, la crise de coronavirus vient enfoncer le clou puisque l'on vient d'apprendre que l'an prochain, les organisateurs ont décidé de ne pas ouvrir les portes

Selon le communiqué, les organisateurs ont sondé les exposants dont l'écrasante majorité a répondu qu'elle ne comptait pas réserver de stand lors de l'édition 2021 (dans le cas où cette édition serait maintenue). La Fondation (les organisateurs du salon) n'a pas eu d'autres choix que d'annuler la prochaine édition qui allait probablement plomber encore plus son bilan.

Pourtant, pour tenter de sortir la tête de l'eau, la Fondation avait demandé un prêt au canton de Genève pour couvrir les pertes causées par l'annulation de l'édition 2020. Un prêt de 16,8 millions de francs suisses avait été accordé, mais finalement, la Fondation a fait machine arrière considérant que ce prêt ne garantirait pas sa stabilité à long terme. 

Parmi les conditions du prêt, il était indiqué que la Fondation devait rembourser 1 million de francs suisses dès juin 2021, or, comme l'édition 2021 n'allait pas avoir lieu, les organisateurs ne sont pas en mesure de générer assez d'argent pour honorer cette aide de plusieurs millions de francs suisses. De plus, il était demandé aux organisateurs d'organiser un événement courant 2021, chose que la Fondation considère comme étant inadmissible.  

Pour finir, la Fondation cède le Salon de Genève, ou GIMS (Geneva International Motorshow) à Palexpo SA. Désormais, tous les actifs et tous les droits sur l'organisation de cet événement reviennent à Palexpo SA, qui doit trouver le moyen de perpétuer cette tradition et ce rendez-vous annuel qui rassemble tous les passionnés depuis plus de 100 ans

Source: GIMS