Le Tour de France 2020 bat son plein. C'est le moment opportun de parler de cette unique F-Type R Tour de France.

Si vous faites partie de ceux qui travaillent d'un œil sur l'ordinateur et d'un autre sur le Tour de France, vous trouverez certainement intéressant ce prototype oublié de 2014. Il s'agit de la Jaguar F-Type R Tour de France, développée par le département SVO (Special Vehicle Operations) de Jaguar Land Rover.

La marque britannique et Team Sky ont signé en 2010 un accord de sponsoring avec le Tour de France. Cette voiture est le fruit de cette alliance et a été baptisée lors de la 20e étape du Tour de France en 2014, où elle a servi de véhicule d'assistance.

Galerie: Jaguar F-Type R Tour de France

C'est notamment lors d'un contre-la-montre de 54 km entre Bergerac et Périgueux que la voiture de sport a pointé le bout de son nez. Elle comporte une galerie de toit au design exclusif et dans laquelle il y avait deux cadres Pinarello et des roues de secours. 

Elle était également équipée de plusieurs postes radio pour donner aux coureurs des informations importantes, comme les temps dans les points intermédiaires ou les différentes zones dangereuses que les coureurs devaient franchir.

En termes d'esthétique, le coupé a été décoré selon l'équipe Team Sky. Cela comprend une carrosserie noire ainsi qu'une large bande bleue qui fait tout le tour de la voiture, de l'avant à l'arrière. Le nom de l'équipe était marqué au niveau des portes et, à côté, étaient affichées d'autres sponsors. 

L'intérieur a été commodément personnalisé avec les mêmes couleurs que l'extérieur. Ainsi, le noir dominait, mais le bleu avait aussi sa place au niveau des contre-portes, des sièges et de la console centrale. 

Jaguar F-TYPE R Coupé Tour de Francia 2014 (Team Sky)

La Jaguar F-Type R Tour de France a conservé le moteur d'origine, à savoir, un V8 de 5,0 litres, suralimenté par un compresseur volumétrique, qui déclare 550 ch à 6500 tr/min et 680 Nm à seulement 3500 tr/min. 

Ce bloc était combiné à une transmission automatique à huit vitesses avec convertisseur de couple, qui canalise toute la puissance vers les deux essieux grâce à un système de transmission intégrale. Comme on pouvait s'y attendre, les performances étaient  exceptionnelles : 300 km/h en vitesse de pointe et seulement 4,1 secondes pour passer de 0 à 100 km/h