Lancé en 2011, ce concept n'a donné naissance à aucun modèle de série, mais son moteur a été réutilisé.

Il y a environ neuf ans, alors que le segment des B-SUV comme le Nissan Juke venait tout juste de naître et que les véhicules électriques n'avaient pas une place aussi importante qu'aujourd'hui, Kia a présenté le concept d'un petit SUV zéro émission. Son nom, Naimo. Il vient du mot coréen "ne-mo" ou "carré", d'ailleurs, son apparence lui rend justice. Grand et presque cubique, il a des jantes de 20 pouces et des feux LED. 

En avance sur son temps

Parmi les spécificités du concept, on retrouve un toit transparent et asymétrique, ainsi que des caméras en lieu et place des rétroviseurs. On peut aussi citer le pare-brise panoramique incurvé qui utilise un puissant jet d'air pour évacuer les gouttes de pluie en lieu et place des essuie-glaces classiques.

Les roues sont positionnées aux extrémités, l'absence de montant B et les portes à ouverture antagoniste ont permis de définir un intérieur suffisamment spacieux pour quatre passagers. Cet habitacle est à la fois minimaliste, élégant et sobre. Du bois de chêne a été utilisé pour les panneaux de porte et le plancher.

Kia Naimo Concept 2011

Tout numérique

L'intérieur est éclairé par des LED que le constructeur a disposées au niveau du toit de la voiture. Au lieu du tableau de bord habituel situé derrière le volant, il y a un écran tête haute rétractable, De plus, le contenu multimédia et la plupart des commandes sont concentrés dans une tablette. La seule exception est la climatisation, que l'on aperçoit en bas de la console centrale, entre les deux sièges avant. 

Une autre tablette amovible est montée à l'arrière et peut servir de chargeur à induction pour un smartphone. Le volume de chargement n'a pas été précisé mais l'ouverture du coffre est très spéciale avec une partie supérieure qui se soulève et deux parties inférieures qui s'ouvrent comme une armoire.

Kia Naimo Concept 2011
Kia Naimo Concept 2011
Kia Naimo Concept 2011

Rapide à recharger

Le moteur électrique de 80 kW (109 ch) est monté sur l'essieu avant. Il est alimenté par une batterie de 27 kWh cachée sous le plancher du coffre. Elle est suffisante pour parcourir environ 200 km mais rapide à recharger. Avec une source de 50 kW, vous pouvez recharger 80 % en 25 minutes seulement, tandis qu'il faut 5 heures et demie pour la recharger complètement à la maison. 

Le Naimo n'a pas directement donné naissance à un modèle de série mais son moteur électrique a fait ses débuts à bord de la Kia Soul EV trois ans plus tard. Toutefois, l'autonomie de cette voiture est tombée à 160 km, de plus, la charge rapide prenait 33 minutes. Mais, comme on dit, c'était un début.

Galerie: Kia Naimo Concept (2011)