Les normes européennes en matière d'émissions auront eu raison de la Nissan Z chez nous.

La nouvelle voiture de sport de Nissan badgée "Z" n'en est encore qu'au stade de prototype. On ne sais pas d'ailleurs comment s'appellera la voiture de série. Néanmoins, les responsables de l'entreprise ont déjà divulgué des détails supplémentaires au-delà des spécifications techniques préliminaires. Et commençons par les mauvaises nouvelles. La future sportive n'arrivera pas en Europe comme l'indique la déclaration suivante :

“Le rétrécissement du marché européen des voitures de sport et les réglementations spécifiques sur les émissions signifient que Nissan n'a pas été en mesure de construire un modèle commercial viable pour l'introduction de la version de production de la prochaine génération de Z en Europe.”

Galerie: Nissan Z Proto

Pour les marchés où Nissan a l'intention de vendre le successeur de la 370Z, les acheteurs auront la possibilité d'opter pour une transmission automatique. Hiroshi Tamura, en charge de Z Proto, Nissan Z, GT-R et le spécialiste des produits Nismo, a déclaré aux journalistes australiens qu'il y aura une version à deux pédales de la nouvelle Z tout en ajoutant qu'une "version performante appropriée" est prévue. Il faisait probablement référence à un dérivé badgé Nismo, mais on ne sait pas s'il sera disponible au moment du lancement ou plus tard.

Il est intéressant de noter que Tamura a admis que Nissan avait envisagé de rendre la Z Proto électrique avant de décider d'opter pour le moteur V6. Plus tard, une version électrifiée Nismo pourrait arriver, si les clients le demande : "Au début, nous devons réfléchir à de nombreuses solutions qui viennent de la voix du client. Ensuite, si les clients demandent fortement une sorte de système hybride, nous devons le faire".

Il a ajouté qu'une éventuelle version roadster n'avait pas encore reçu le feu vert pour être produite - "c'est encore à débattre". Hiroshi Tamura a déclaré que les cabriolets sportifs tels que la 300ZX et la 370Z représentent ce qu'est la "Z", laissant ainsi entendre qu'une 400Z cabriolet (ou quel que soit son nom) pourrait être en préparation. Des discussions sont également en cours concernant la plateforme qu'elle utilisera, mais Tamura a fortement laissé entendre que la prochaine Z ne sera pas une voiture totalement neuve :

"Nous n'avons pas beaucoup de plateformes. La plateforme Z existe déjà, mais nous devons modifier la plateforme existante. La puissance et le couple sont très différents. Il ne s'agit pas d'un report. Beaucoup de choses ont été changées ou modifiées. Même si elle a l'air identique, elle a été modifiée. Les portes sont complètement différentes, le coffre, les ailes, le pare-chocs, les roues, les phares, les feux arrière - tout est différent. La position est la même, c'est pourquoi elle peut sembler inchangée.”

Nissan ne dit toujours pas quand la 400Z arrivera sur le marché, se contentant de mentionner "ce n'est pas si loin, mais pas si tôt. Si je peux vous donner l'autre indice supplémentaire, vous devez vous renseigner sur la GT-R Proto". Tamura parlait d'un prototype en cours de production dévoilé en 2005 pour donner un avant-goût de ce qui allait devenir la GT-R R35 dévoilée au Salon de l'automobile de Tokyo 2007. Cela signifie-t-il que nous devrons attendre environ deux ans pour la Z, pour la voir en production ? 

Pour rappel, lorsqu'il arrivera, le coupé sportif sera légèrement plus long, plus large et plus bas que la 370Z. Sous le capot on trouvera un V6 biturbo de 3,0 litres qui enverra la puissance aux roues arrière. Quelle puissance ? Nissan dit seulement que la nouvelle Z aura un peu plus de puissance que les 337 ch et 366 Nm offerts par le V6 de 3,7 litres à aspiration naturelle installé dans le modèle sortant. Le turbo-six développe jusqu'à 400 ch dans l'Infiniti Q60 Red Sport 400, ce qui signifie que la puissance de l'engin va augmenter de manière significative.

La voiture est en développement depuis mars 2017 et Nissan admet qu'il n'a toujours pas décidé du nom qui sera utilisé. Avec plus de 1,8 million de voitures Z vendues depuis le modèle original lancé en 1969, on peut dire que pour Nissan, il n'est pas question de passer à côté.