Le crossover compact perd le "X" mais se modernise en adoptant le nouveau look inauguré par le Mokka et de nouveaux moteurs.

Opel renouvelle son Crossland. Et les changements commencent par son nom qui perd le "X", se poursuivent par l'apparence extérieure qui épouse le nouveau langage stylistique apporté sur le nouveau Mokka, et se terminent par un nouveau contenu technologique et de nouveaux moteurs.

Le Crossland rénové arrivera chez les concessionnaires au début de 2021, non loin du tout nouveau Mokka, qui est lui attendu en février.

La ligne

Le crossover compact poursuit donc également dans la nouvelle direction stylistique d'Opel, qui a récemment fait ses débuts sur le Mokka. Les interventions chirurgicales concernent principalement l'avant qui adopte l'Opel Vizor, nom donné à la bande latérale qui incorpore les phares et la calandre avec le logo de la marque au centre. Résultat, la voiture paraît plus large visuellement et donne un caractère plus affirmé au crossover. 

Opel Crossland (2021)

À noter que les phares sont adaptatifs et entièrement LED. À l'arrière, les phares ont été assombris avec le dessin typique des ailes d'Opel, tandis qu'un bandeau noir brillant a été ajouté pour faire la jonction entre les deux feux, et marquer un rappel avec le toit noir. Les roues en alliage sont disponibles en 16 ou 17 pouces, bicolores ou monochromes.

Pour ceux qui veulent un look sportif, Opel présente la GS Line, l'abréviation GS rappelant les voitures les plus sportives de la marque. Le Crossland GS Line sera équipé de roues noires de 17 pouces, d'un toit noir, de feux arrière à LED, de sièges avant ergonomiques AGR et de barres de toit.

La technologie

Les ingénieurs d'Opel ne sont pas seulement intervenus sur l'esthétique : le châssis du Crossland a fait l'objet de modifications visant à améliorer l'agilité et le confort grâce à de nouvelles suspensions et une nouvelle direction. En outre, dès le début de 2021, les acheteurs pourront choisir d'équiper Crossland d'Intelligrip, un système de contrôle de traction adaptatif destiné à améliorer la traction sur les terrains les plus divers.

Opel Crossland (2021)

Opel Intelligrip propose cinq modes : Normal, pour la conduite de tous les jours, Neige pour une traction optimale sur les terrains enneigés et glissants jusqu'à 50 km/h, Boue pour un meilleur patinage des roues, utile pour affronter les terrains boueux, ce mode est actif jusqu'à 80 km/h. Nous avons ensuite le Sable qui permet le dérapage des deux roues pour réduire le risque d'ensablement et le dernier mode ESP Off qui désactive l'antipatinage et l'ESP, mais pour des raisons de sécurité seulement jusqu'à une vitesse de 50 km/h.

Des systèmes d'info-divertissement de pointe

Opel n'a pas non plus négligé le divertissement sur le Crossland avec la Radio Bluetooth, la Radio Multimedia et le haut de gamme Multimedia Navi Pro avec écran couleur de huit pouces. Il existe également une compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto. Il est également possible de recharger les smartphones sans fil par un système d'induction. Enfin on trouve en option l'OpelConnect et la LIVE Navigation.

Opel Crossland (2021)

Moteurs essence et diesel en Euro 6d

La gamme de moteurs Crossland est composée de moteurs à essence de 1,2 litre, et de diesel  de 1,5 litre, chacun dans différentes puissances. Les blocs essence démarrent à partir de 83 ch (61 kW) pour le 1.2 atmosphérique, et atteignent 110 ch (81 kW) pour le 1.2 Turbo, également disponible en version de 130 ch (96 kW). Cette dernière version pouvant être équipée d'une transmission automatique.

La gamme Diesel est moins large avec deux puissances disponibles : 110 ch (81 kW) et 120 ch (88 kW), cette dernière uniquement avec une transmission automatique. Tous les moteurs Crossland sont conformes à la norme d'émission Euro 6d, très stricte.

Galerie: Opel Crossland (2021)

Le plein d'assistances

Pour ce qui est des assistances de conduite proposées sur ce nouveau Crossland, nous trouvons l'affichage tête haute, l'avertissement de collision frontale, le freinage d'urgence automatique et la détection des piétons capable d'arrêter la voiture à des vitesses inférieures à 30 km/h, l'avertissement de sortie de voie, le détecteur de fatigue du conducteur, l'avertissement d'angle mort, la caméra de recul panoramique à 180°, l'assistance automatique au stationnement, le régulateur de vitesse avec limiteur de vitesse, capable de reconnaître les limites de vitesse.