Dacia participe très largement à la recrudescence de ce type de carburant.

Ces derniers mois, pour ne pas dire ces dernières années, le petit monde de l'automobile tourne autour de l'électrification. 100 % électriques, hybrides simples ou hybrides rechargeables, les solutions sont aujourd'hui nombreuses, tant qu'elles affichent des consommations et des émissions en CO2 faibles voire quasi nulles durant le cycle de vie de la voiture.

Cette tendance en masque une autre qui n'est pourtant pas à négliger. En effet, avec une augmentation de ses ventes de 445 % en septembre 2020 par rapport à septembre 2019 en France, le GPL a le vent en poupe dans l'Hexagone et ce n'est pas près de s'arrêter.

Longtemps délaissé par les constructeurs automobiles, le GPL est revenu sur le devant de la scène grâce à une marque en particulier, à savoir Dacia. En effet, en 2019, la firme roumaine a relancé cette énergie et il est aujourd'hui possible de la retrouver sous le capot des Logan, Sandero et Duster, et bien évidemment bientôt sous celui des nouvelles Sandero et Sandero Stepway.

2020 Dacia Sandero Stepway

En septembre 2019, l'offre était quasiment inexistante, d'où les très faibles volumes de l'époque avec seulement 50 véhicules GPL vendus en France sur cette période. En septembre 2020, la tendance s'est largement inversée avec 3000 voitures au GPL vendues durant cette période. Dacia n'est pas la seule marque présente avec une gamme de modèles au GPL, Renault s'y est récemment mis en proposant ses Clio et Captur GPL qui rencontrent eux aussi un joli succès.

Sur la période post-confinement allant de juin à septembre 2020, le bloc bi-carburation essence et GPL a représenté 20 % des ventes de Sandero et de Duster. Une solution qui séduit les clients puisque le moteur qui équipe ces véhicules, à savoir un TCe de 100 chevaux, peut aussi bien carburer au sans-plomb qu'au GPL, en passant de l'un à l'autre grâce à un bouton. Tout l'intérêt étant de rouler au GPL car même si la consommation augmente de l'ordre de 15 à 20 % par rapport à l'essence, le prix à la pompe de cette énergie est imbattable puisqu'il s'établit, à l'heure où nous écrivons ces lignes, à 84 centimes le litre.

Ces bons chiffres sont aussi à mettre au profit de Dacia et de sa bonne stratégie commerciale en proposant ses modèles GPL sans surcoût à l'achat par rapport à un moteur essence classique. Ainsi, un Dacia Duster Eco-G est facturé à partir de 12'490 euros, soit exactement le même prix que la version TCe de 100 chevaux.