Le fil conducteur de Dacia reste le même : proposer des voitures accessibles, correctement équipées et avec peu de compromis.

Le 7 septembre 2020, Dacia a présenté les premières images de sa troisième génération de Sandero. À ce moment, la marque n'avait pas encore livré les données techniques, ni les premiers tarifs de son modèle phare qui, pour mémoire, s'est écoulé l'an passé à 69'343 exemplaires en France.

Pour cette troisième génération, Dacia ne change pas une recette qui fonctionne depuis quinze ans de présence dans l'Hexagone et présente une citadine qui se met au goût du jour, sans toutefois aller jouer des coudes avec sa cousine de chez Renault, à savoir la Clio.

Nouvelle Dacia Sandero (2020)

Des données similaires à l'ancienne génération

Nous retrouvons donc la plateforme modulaire CMF-B issue de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et qui équipe également la Renault Clio, le Captur et le Nissan Juke. La longueur des troisièmes générations de Dacia Sandero et Sandero Stepway reste inchangée et culmine toujours à 4,08 mètres. La largeur est annoncée à 1,85 mètre.

La hauteur perd un centimètre et culmine désormais à 1,50 mètre. Le pavillon a été abaissé de quelques millimètres afin de gagner en aérodynamisme et ainsi diminuer les émissions de CO2 de quelques grammes. Dacia annonce environ 40 kilos de plus par rapport à l'ancienne génération, le poids devrait donc osciller entre 1150 et 1300 kilos selon la version, le moteur et les options sélectionnés.

Les voix ont été élargies de 1,5 centimètre de chaque côté, ce qui lui donne un côté un peu plus trapu. Globalement, la Dacia Sandero paraît plus dynamique et s'offre par la même occasion une nouvelle signature lumineuse à l'avant, disponible de série, dont la forme en Y nous fait penser à l'ancienne génération d'Audi A6.

Nouvelle Dacia Sandero (2020)
Nouvelle Dacia Sandero (2020)

Zoom sur la Dacia Sandero Stepway

Sur la Dacia Sandero Stepmay, comme à l'accoutumée il y a quelques changements. Le capot est spécifique et reçoit quelques nervures, les flancs de pneu sont plus hauts, la garde au sol culmine à 17,4 centimètres (contre 13,3 centimètres pour la Sandero classique) et les boucliers sont spécifiques.

Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)
Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)

La voiture reçoit également, et c'est une première, des barres de toit modulables. Une clé logée dans la boîte à gants permet de changer la disposition des barres et de les mettre en position transversale. Elles ont une capacité de charge de 80 kilos.

Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)
Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)

Du mieux à tous les niveaux

À l'intérieur, lors de la découverte des deux voitures, nous avons noté une légère montée en gamme. Dacia a évidemment dû faire quelques concessions pour maintenir un prix bas, mais nous retrouvons toutefois un écran tactile de 8 pouces sur les versions haut de gamme, un toit ouvrant en option, un frein à main électrique, une direction assistée électrique et non plus hydraulique, deux airbags de plus par rapport à l'ancienne génération pour arriver au nombre de six, ou encore quelques aides à la conduite comme le freinage automatique d'urgence, les radars à l'avant, à l'arrière et la caméra de recul ou encore la détection des angles morts.

Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)

Malgré les efforts réalisés sur les aides à la conduite et l'ajout de deux airbags, contrairement à la Renault Clio, la Dacia Sandero n'obtiendra pas cinq étoiles au crash-test Euro NCAP d'après les dirigeants de la marque qui étaient présents lors de notre découverte de la voiture.

Les ingénieurs ont travaillé sur l'habitabilité de leur Sandero, la largeur aux coudes progresse tandis que l'espace aux genoux à l'arrière gagne 4,2 centimètres par rapport à l'ancienne version. Il y a également plus de rangements à l'intérieur avec 21 litres de contenance en cumulant tous les compartiments, c'est 2,5 litres de plus, toujours par rapport à la précédente Sandero. Le coffre quant à lui progresse de huit litres et culmine désormais à 328 litres.

Nouveau Dacia Sandero Stepway (2020)

Un système multimédia au choix

Nous évoquions un peu plus haut les équipements multimédia et notamment l'écran tactile de huit pouces, mais sachez que celui-ci n'est pas de série. Si vous n'en voyez pas l'utilité, Dacia propose le "Media Control", qui n'est autre qu'un support pour smartphone très pratique avec un port USB juste à côté. Via l'application "Dacia Media Control", qui est gratuite, vous avez accès à plusieurs fonctionnalités, comme sur un écran classique, dont la navigation ou encore la radio. Et vous pourrez même contrôler ces fonctionnalités via les commandes au volant.

Le "Media Display" vous permet de disposer de l'écran tactile de huit pouces bénéficiant également de la connectivité avec Apple CarPlay et Android Auto. Sur le niveau encore au-dessus, vous aurez le droit à la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto sans fil, à la navigation ou encore à un système audio à six haut-parleurs.

Nouvelle Dacia Sandero (2020)

Pas de diesel et un moteur GPL revu

Concernant les motorisations, il n'y aura pas de diesel pour cette troisième génération de Sandero. Nous retrouvons un bloc essence SCe de 65 chevaux en entrée de gamme, un bloc TCe de 90 chevaux disponible en boîte manuelle ou avec une boîte CVT, et enfin un TCe 0,9 litre de 100 chevaux GPL qui gagne en agrément par rapport au précédent bloc 1,0 litre, avec un couple passant de 150 à 170 Nm.

Disponible dès la fin de l'année

La commercialisation des nouvelles Dacia Sandero et Sandero Stepway débutera d'ici la fin de l'année. Les premières livraisons devraient débuter entre la fin de l'année 2020 et début 2021.

Concernant les prix, Dacia n'a pas encore dévoilé la grille tarifaire en France, mais les prix devraient rester les mêmes par rapport au modèle que nous connaissons actuellement. De ce fait, le prix de départ se situera toujours sous la barre des 9000 euros pour la version d'entrée de gamme et autour de 12'000 euros pour un modèle intermédiaire bien équipé.

Galerie: Dacia Sandero Stepway (2020)