C'en est terminé pour elle, à moins que...

Il y a quelques semaines, on découvrait dans l'émission Top Gear une Jaguar XJ220 accompagnée d'une Ferrari F40 et d'une Lamborghini Diablo. L'Anglaise a affronté les deux autres supercars des années 90 et a prouvé qu'elle était (presque) encore capable d'atteindre sa vitesse maximale de 220 mph (354 km/h).

Aujourd'hui, on apprend que cette Jaguar Xj220 immatriculée "220 VAN" a été victime d'un accident. Les raisons du crash sont inconnues, mais selon les premières informations, le conducteur de la Jaguar aurait perdu le contrôle sur une route de campagne. 

 

Nous ignorons si le conducteur roulait trop vite ou non, mais il est bon de rappeler que la Jaguar XJ220 a presque 30 ans, et qu'elle ne dispose donc pas de toutes les assistances et aides à la conduite que l'on pourrait retrouver dans une supercar moderne. C'est une voiture "à l'ancienne", oubliez donc l'ABS, l'antipatinage, etc. 

Des photos ont été publiées par un utilisateur Twitter. On y voit la Jaguar XJ220 en question complètement amochée à l'avant. Tout son côté avant droit a été arraché, il paraît utopique de dire que cet exemplaire reprendra un jour la route. 

Selon Carbuzz, aucun décès ni blessé n'est à déplorer. Nous mettrons cet article à jour une fois que nous aurons plus d'informations sur les circonstances de l'accident. Pour rappel, la Jaguar Xj220 n'a été produite qu'à 281 exemplaires entre 1992 et 1994. Elle est motorisée par un V6 bi-turbo de 549 ch et 644 Nm de couple. Elle est capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes. C'était la voiture la plus rapide au monde, avant d'être détrônée par la McLaren F1 en 1998.