Ce concept fut commercialisé grâce à Erich Bitter.

En 1969, lors du Salon de Francfort, deux concept-cars ont particulièrement brillé. Mercedes a présenté le concept C 111 (concept propulsé par un moteur Wankel) et Opel a surpris le public avec le concept CD (Coupé Diplomat).

En 1964, Opel avait un studio de design dans lequel les designers pouvaient laisser libre cours à leur imagination. Charles M. Jordan était responsable du design du concept CD. C'est aussi grâce à cet homme que les Opel GT et Opel Manta ont vu le jour.  

"Pourquoi développer un tel concept ?", a demandé le journal des employés "Opel Post" de cette époque-là. La réponse du constructeur : "Pour montrer comment nous voyons le futur".

Opel CD Concept (1969)

Le concept CD ne fait que 1,11 mètre de haut. Sa carrosserie était en fibre de verre. Il reposait sur l'Opel Diplomat B, mais son châssis a été raccourci de 30 cm (empattement 2540 mm). Dans l'habitacle, il y avait un téléphone factice ainsi qu'une colonne de direction et un pédalier réglables.

Le communiqué de presse de l'époque mettait particulièrement l'accent sur le pare-brise incurvé sans montants. Pour faciliter l'accès, ce pare-brise pivotait vers l'avant grâce un système hydraulique. La colonne de direction et le volant se repliaient également vers le haut. "Une dame en robe de soirée peut donc aussi entrer dans l'Opel CD avec décontraction et grâce".

Les sièges du conducteur et du passager, recouverts de cuir, étaient fixes. Pour éviter de se faire frire sous le dôme, il y avait aussi quelque chose que nous connaissons tous aujourd'hui : la climatisation automatique.

Opel CD Concept (1969)

"À l'heure actuelle, Opel n'a pas l'intention de mettre la CD en production. Mais en raison de la grande réaction du public à l'IAA, nous y réfléchissons", avait annoncé le constructeur à l'éclair.

Robert "Bob" A. Lutz, le directeur des ventes d'Opel en poste depuis 1970, était également enthousiaste et voulait commercialiser la voiture sous le nom de "Strada". Pietro Frua a été chargé d'étudier cette idée et de produire deux prototypes. Mais Frua n'avait pas eu la capacité de le produire en série, et un développement plus poussé aurait été nécessaire. La viabilité économique d'un tel projet semblait également poser problème.  

Il aura fallu attendre 1973 pour que la CD Bitter soit lancée. Erich Bitter (pilote de course qui concevait aussi ses propres voitures majoritairement basées sur des Opel) a déclaré dans les colonnes de l'Opel Post en 2018 :

"J'ai demandé à Bob Lutz - qui était directeur des ventes Opel - si je pouvais convertir l'Opel Diplomat. Parce que je pensais que la Diplomat avec son moteur V8 était une très bonne voiture. Lutz pensait que l'idée était bonne, il m'a vendu la technologie et nous avons développé la CD Bitter que nous avons présenté à l'IAA en 1973 et produit avec la société Baur à Stuttgart. Mais nous avons perdu beaucoup de commandes à cause de la crise du pétrole. Heureusement, la crise est passée, ce qui était important pour toute l'industrie. Dès lors, nous avons vendu nous-mêmes les voitures, dont certaines à des célébrités, comme Paul Breitner, Karl-Heinz Rummenigge, Rosi Mittermaier ou Heino. Les affaires se sont très bien déroulées. Au final, nous avons produit exactement 395 unités".

Galerie: Opel CD Concept (1969)