Gymkhana 11 est arrivé ! Et Travis Pastrana n'a rien à envier à Ken Block !

Cela fait déjà plus d'une décennie que Subaru ne faisait plus partie des vidéos officielles de Gymkhana. On se souvient du deuxième épisode de la série, en 2009, montrant Ken Block au volant d'une WRX STI qui était plus une voiture de rallye qu'une machine sauvage défiant les lois de la physique.

Mais la nouvelle Subaru de plus de 870 chevaux est bien plus folle. Tout comme l'homme au volant. Travis Pastrana prend le relais de Ken Block. Et il est aussi enragé que son prédécesseur dans nouveau Gymkhana 2020. Si ce n'est plus !

Officiellement, le onzième épisode de la série sur YouTube s'appelle Gymkhana 2020 : Travis Pastrana Takeover. Comprenez : Travis Pastrana prend le relais. Il se déroule dans et autour de sa ville natale d'Annapolis, dans le Maryland.

Gymkhana 2020 Pastrana Bateau de saut

Et comme pour montrer que c'est bien lui maintenant aux commandes, il commence par un énooooorme saut par-dessus un bateau de course qui passe dans un canal. On ne sait pas à quel point l'écart entre les deux rives est grand, ni à quelle hauteur la voiture s'envole. Mais ça paraît aussi haut que long. Et les expressions du visage de Pastrana lors de ses cascades sont presque aussi divertissantes que l'action en elle-même.

Ce n'est pas la seule cascade impressionnante de Gymkhana 2020. Mais avant d'aller plus loin, nous devons discuter de cette première photo, ci-dessous. Là aussi on aurait bien voulu voir la tête de Travis Pastrana...

Galerie: Gymkhana 11 avec Travis Pastrana

Non vous ne rêvez pas, on y voit bien la Subaru WRX STI en pleine glissade, avec une roue dans le vide. En regardant de plus près, la STI glisse même sur son châssis, littéralement suspendu au-dessus de l'eau, tandis que les trois autres roues tentent de ramener la "Subie" sur la terre ferme. Impressionnant. 

Évidemment, Ken Block ou pas, on retrouve ici tous les éléments qui ont fait le succès de la saga Gymkhana. Des glissades dans les rues de la ville, des donuts, encore des donuts, et même des donuts en tandem avec une Subaru BRZ toute neuve.

Le singe sur son segway est aussi de la partie, mais nous avons également droit à d'autres pitreries aériennes, comme un saut de 360 degrés sur une piste d'atterrissage, et un face à face avec un avion Red Bull. Puis Pastrana passe faire un tour dans la campagne, où il nous gratifie là encore d'un saut aux proportions épiques avant de s'arrêter à Pastranaland où, pendant le générique de fin (à regarder jusqu'à la fin !) nous voyons des skateurs, des motards et un jeune garçon de 9 ans, en BMX, faire un double backflip. 

Il est clair que ce nouveau Gymkhana n'est pas seulement un passage de relais avec un nouveau pilote faisant les mêmes cascades qu'avant. Pastrana excelle dans la vitesse et les sauts, quand  Ken Block préférait les cascades plus lentes et les glissades en puissance qui détruisent les pneus. Si c'est l'avenir du Gymkhana, la franchise est entre de très bonnes mains.