Vous vous souvenez de ce V12 diesel proposé sur le premier Q7 ?

Le W12 utilisé par le vaisseau amiral A8 n'est pas le seul douze cylindres Audi de l'ère moderne puisque le premier Q7 a été proposé pendant plusieurs années avec un énorme V12.

Présenté à son lancement comme le moteur diesel le plus puissant jamais installé dans une voiture de tourisme, le 6,0 litres biturbo était une force sur laquelle il fallait compter et utilisait le savoir-faire diesel de la voiture de course R10 TDI.

Également installé dans le concept R8 V12 TDI à moteur central, qui n'aura jamais été jusqu'à la production, ce monstre diesel développait une puissance de 500 chevaux (368 kilowatts) et un couple phénoménal de 1000 Nm. Pour mettre ces chiffres en perspective, il développait 65 ch et 100 Nm de plus que son successeur spirituel, le SQ7 TDI. Aujourd'hui, il se rappelle à notre bon souvenir dans cette vidéo dans laquelle il teste sa vitesse maximale. Sur autoroute allemande évidemment.

Véritable dinosaure dans l'industrie automobile d'aujourd'hui désormais obsédée par le downsizing, l'Audi Q7 V12 TDI est toujours aussi performant. En effet son passage sur l'Autobahn montre que le gros et luxueux SUV allemand atteint les 100 km/h en seulement 5,46 secondes, soit environ un dixième de seconde de moins que ce qu'Audi avait annoncé en 2008 lors du lancement de la version. 

Cet Audi Q7 V12 TDI affiche un peu plus de 160'000 km au compteur et atteint sans effort une vitesse de 277 km/h sur un tronçon illimité de l'autoroute allemande. En réalité, le véhicule a plutôt atteint 263 km/h d'après les données enregistrées par le dispositif de mesure des performances embarqué basé sur le GPS, ce qui est tout de même légèrement supérieur au plafond électronique de 250 km/h mentionné par Audi. Pas trop mal pour un véhicule qui pèse un peu plus de 2600 kilogrammes !

Il va sans dire qu'il n'y aura plus jamais de moteur de ce type, Audi ayant promis que la génération actuelle de l'A8 serait sa dernière voiture à douze cylindres. L'ensemble du groupe VW abandonne progressivement les gros moteurs, le Touareg étant le dernier modèle de la marque principale VW à utiliser un V8. D'ailleurs on se rappelle que le SUV de Wolfsburg possédait lui aussi un douze cylindres à l'époque, un W12 à essence partagé avec la feu Phaeton et la Bentley Continental GT. Comme cette époque paraît lointaine...