En réalité, il s'agit d'un modèle en vente en Chine depuis de nombreuses années que Huawei va aussi vendre dans ses boutiques.

Entrer dans un magasin Huawei pour acheter un smartphone et en ressortir avec une nouvelle voiture. C'est ce qui pourrait se passer dès les prochaines semaines dans les magasins Huawei, le géant chinois de la téléphonie qui a présenté au salon de Shanghai sa première voiture. Ou plutôt, la première voiture qu'on peut acheter dans leurs magasins.

Ce n'est pas une voiture produite directement par Huawei, comme le laissait entendre la rumeur il y a quelques mois, mais une version modifiée du Seres SF5, un SUV électrique chinois de 4,7 mètres de long en vente depuis quelques années.

Les changements apportés ne sont pas stylistiques mais mécaniques et technologiques : à la place de la motorisation 100% électrique, on trouve en effet un système hybride rechargeable, tandis que le système d'infodivertissement a été entièrement repensé.

Avec 550 ch sous le capot !

Selon Huawei, le nouveau système hybride rechargeable a été conçu conjointement avec Seres. Il combine un moteur à essence de 1,5 litre et deux moteurs électriques pour une puissance totale de 550 ch. Par ailleurs, ce SUV est capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes

Huawei Seres SF5 (esterno)

Le plus intéressant, cependant, est l'autonomie en mode électrique : 180 km. Une valeur mesurée selon les normes chinoises plus permissives, moins strictes que le WLTP, et donc à prendre avec précaution. L'autonomie totale déclarée atteint ainsi 1000 km.

Mais la principale contribution de Huawei est beaucoup plus importante et visible à l'intérieur, où domine l'écran tactile central de type tablette pour gérer le système d'infodivertissement. Le géant chinois affirme avoir porté une attention particulière au système audio, composé de 11 haut-parleurs pour offrir "une qualité sonore similaire à celle des salles de concert".

Huawei Seres SF5 (interno)
Huawei Seres SF5 (interno)

Une autre caractéristique intéressante du SF5 est sa fonction de recharge de véhicule à véhicule : ses batteries peuvent alimenter d'autres véhicules électrifiés ou des appareils externes tels que les plaques à induction, des chaînes stéréo et d'autres équipements de camping.

Seulement pour la Chine

Cette annonce passionnante constitue une première tant pour l'industrie de l'électronique grand public que pour celle des voitures électrifiées.

a commenté Richard Yu, directeur de Huawei.

À l'avenir, nous ne nous contenterons pas de fournir des solutions haut de gamme pour les voitures du futur afin d'aider nos partenaires à construire des véhicules intelligents, mais nous les aiderons également à vendre ces véhicules grâce à notre réseau de vente dans toute la Chine.

Ainsi, seuls les magasins chinois sont mentionnés, sans parler des Etats-Unis (où, au moins pendant la présidence de Trump, Huawei était considéré comme l'un des ennemis numéro un) ni de l'Europe.

En ce qui concerne les prix, Huawei accepte déjà les commandes de la Seres SF5, dont les prix catalogue commencent à 246'800 yuans chinois (environ 31'592 euros) pour la version à transmission intégrale et à 216'800 yuans (environ 27'647 euros) pour la variante à deux roues motrices.

Galerie: Huawei Seres SF5