La dernière Lotus thermique est entrée en production.

Jaguar, Volvo, Ford (en Europe), Bentley, Fiat... Nombreux sont les constructeurs qui ont décidé de passer au tout électrique dans les années à venir. Du côté des marque les plus sportives aussi ça bouge en ce sens, notamment avec Alpine qui en a fait l'annonce, ou encore Lotus. Et si la Lotus Evija nous donne déjà un aperçu de la sportivité électrique du futur, le moment est plutôt aux adieux du moteur thermique.

Et justement, le constructeur britannique a publié un nouveau teaser de sa dernière voiture à moteur à combustion. On y découvre la moitié supérieure du volant de la voiture, recouvert d'Alcantara et habillé de surpiqûres jaunes, couleur que l'on retrouve également sur le point-milieu. On retrouve également le logo récemment revu et corrigé de Lotus, déjà croisé dans l'Evija, mais aussi et surtout, derrière le volant, des palettes pour changer les vitesses. En effet, l'Emira sera disponible avec une transmission automatique, même si on espère secrètement qu'une boîte manuelle sera bien de la partie !

 

Également connue sous le nom de code "Type 131", le chant du cygne de Lotus en ce qui cerne les moteurs thermiques présente également son instrumentation entièrement digitale. L'un des écrans nous montre un compteur de G, tandis que l'on découvre également les écrans des modes "Tour" et "Sport". Sur ce dernier, on peut voir que la zone rouge augmente légèrement jusqu'à 7000 tr/min. 

En même temps que ces images de la future sportive, on apprend aussi que l'Emira vient d'entrer en pré-production à Hethel après qu'un investissement de plus de 100 millions de livre (116,5 millions d'euros environ) a été fait dans l'usine. La marque qui appartient à Geely recrute plus de 200 personnes.

Galerie: Lotus Emira teasers

Remplaçant les Elise, Exige et autres Evora, cette toute nouvelle et inédite Emira devrait embarquer un moteur 4 cylindres 2.0 litres turbo en provenance d'un partenaire qui reste à confirmer. On a également entendu que le bloc Toyota V6 3.5 litres éprouvé sur l'Evora pourrait être de nouveau de la partie. Deux moteurs qui devraient renoncer à toute forme d'électrification. 

Encore un peu de patience avant de découvrir la nouvelle Emira, elle sera présentée en direct du siège de Lotus à Hethel, le 6 juillet prochain. La voiture sera présente quelques jours plus tard au Festival of Speed de Goodwood 2021 pour faire ses débuts en public.