Premier aperçu des Audi Sky Sphère, Urban Sphère et Grand Sphère.

Audi s'apprête à révéler non pas un, ni deux mais trois concepts au cours des 12 prochains mois. Ces concepts anticipent les futurs modèles de la marque aux quatre anneaux. Ils n'ont pour le moment pas été présentés, mais ils existent d'ores et déjà comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous publiée par Marc Lichte (chef du design) sur son compte Linkedin. 

Ces trois concepts seront révélés au cours des 12 prochains mois, sans que l'on sache exactement quand et où ils feront leur apparition. La seule chose que Marc Lichte et Henrik Wenders (Vice-Président Marketing Audi) sont prêts à nous montrer, c'est la silhouette de ces trois projets. 

 

Le premier, dénommé Sky Sphere est visiblement un coupé à deux portes. Il porte un long capot et devrait bénéficier d'une motorisation électrique. Bien qu'il soit autonome, Henrik Wenders le décrit comme étant un véhicule destiné "aux conducteurs", comprenez par là qu'il intéressera avant tout les amoureux du volant. 

Le second, baptisé Grand Sphere, est une berline coupée, une sorte d'Audi Sportback. Quant au troisième modèle, l'Urban Sphere, il s'agit d'un SUV qui possède un très court porte-à-faux à l'avant ainsi qu'un empattement assez généreux.

Galerie: Teaser concept Audi Sphere

Ces concepts semblent futuristes mais il faut garder en tête qu'Audi lancera son dernier modèle thermique en 2026. Ce dernier quittera les chaînes de montage en 2033, ce après quoi Audi deviendra une marque électrique... et autonome. 

Le constructeur allemand imagine déjà sa nouvelle génération de voitures qui doit aussi prendre en compte ses modèles e-tron. Dans quelques années, et après le Q4 e-tron, il lancera le Q6 e-tron. D'autres modèles électriques sont prévus comme l'A6 e-tron, nous en saurons plus ultérieurement. 

Si la conduite autonome a du mal à arriver sur le marché, c'est à cause de la réglementation. Mais les choses sont en train de changer, comme en France, où les voitures autonomes vont probablement faire leur entrée dans le Code de la Route dès l'année prochaine. Le règlement prévoit entre autres la levée de la responsabilité du conducteur en cas d'accident avec conduite autonome activée.