Maintenant que les SUV urbains sont à la mode, il est intéressant de revenir une dizaine d'années en arrière pour constater que certains constructeurs, comme Hyundai, pensaient déjà à ce que l'on appelait un UAV (Urban Activity Vehicle). En effet, on pourrait parler du grand-père du Bayon, qui serait le Curb Concept, présenté au salon de Détroit 2011.

Comme nous l'avons dit, le Curb Concept est un exercice de style créé par le centre de design californien de Hyundai et avait tout d'un SUV urbain. En outre, le Curb a servi de banc d'essai pour le Hyundai Blue Link et les technologies de connectivité actuelles du constructeur coréen.

Galerie: Hyundai Curb Concept (2011)

Cet exercice était basé sur le design dit "Tough Tech", qui pourrait se résumer à un intérieur de haute technologie combiné à un extérieur robuste, habillé de lignes futuristes, mais sans extravagance.

À l'avant, les phares à LED, sinueux, étaient saisissants, avec un design élancé et une teinte bleutée frappante, caractéristique des versions écologiques ultérieures du constructeur. Les feux arrière à diodes électroluminescentes ont également un design stylisé, reproduisant la silhouette d'un "T".

En ce qui concerne l'intérieur, plusieurs détails se retrouvent sur le tableau de bord du Curb Concept. Le design de la console centrale est futuriste, avec un grand écran tactile de 12,0 pouces. Le conducteur se voit présenter un petit tableau de bord numérique, complété par un volant multifonction, dont le bras principal intègre les commandes du système multimédia.

Hyundai Curb Concept (2011)

Le sélecteur de vitesse automatique "Direct Shift Gearbox" a été soigneusement intégré dans le côté gauche de la console centrale, offrant une position surélevée, ce qui facilite son utilisation par le conducteur. Il ne faut pas non plus négliger le design des quatre sièges, avec appuis-tête intégrés, et l'inclusion d'un généreux toit ouvrant panoramique.

Hyundai Curb Concept (2011)

Parmi les autres caractéristiques qui ont attiré notre attention, citons l'affichage tête-haute, ainsi qu'une grande capacité de chargement, comprenant des éléments accrocheurs tels qu'un porte-bagages pliable et un porte-vélo amovible.

Hyundai Curb Concept (2011)

Côté mécanique, Hyundai a équipé le Curb Concept d'un moteur à essence "Gamma" de 1,6 litre avec injection directe (GDI) et turbocompresseur, délivrant une puissance maximale de 175 ch et un couple de 230 Nm. Ce moteur a également bénéficié d'un système de démarrage automatique (ISG). Sa consommation moyenne sur route atteignant 5,8 litres aux 100 kilomètres.

Hyundai Curb Concept (2011)

Comme nous l'avons dit, ce prototype est un précurseur du système Blue Link. En outre, grâce à la fonction de partage de localisation Blue Link, le conducteur pouvait partager sa position en temps réel avec ses connaissances via les médias sociaux. Ainsi, le conducteur et ses proches pourraient être localisés comme points d'intérêt dans le système de navigation du véhicule. 

Hyundai Curb Concept (2011)