Les automobiles modernes sont des machines tellement complexes, qu'on a toujours beaucoup d'affection et de passion quand on découvre une voiture artisanale. Alors ce ne sont pas toujours les plus belles, sauf peut-être pour celui ou celle qui les ont créées. Et puis on ne peut pas leur reprocher de ne pas être fabriquées avec amour !

L'une d'entre elles, actuellement en vente aux États-Unis, ne ressemble à rien de ce que nous avons pu voir, le constructeur s'étant inspiré des voitures de course Mercedes Sauber C8, C9 et C11 des années 1980 et 1990. Le résultat final est plutôt, comment dire, euh... étonnant ! Et surtout, cette "pistarde" est dotée d'un V8 Chevrolet, en position centrale, et de portes papillon !

Le vendeur l'appelle la Mercedes-Benz AMG C8 GTR 2011, même s'il faut bien se rendre à l'évidence : elle ne partage quand même pas grand chose avec une Mercedes. Cependant, vous pouvez voir comment cette réalisation réimagine ces voitures de course classiques.

La construction ressemble à une voiture de course dans la mesure où elle est équipée d'un moteur central. Un capot moteur tout en rondeur laisse apparaître le moteur en dessous, tandis qu'un petit aileron vient ajouter un peu d'agressivité à cet arrière qui n'est pas sans rappeler une Corvette. Les feux sans doute...

Galerie: Mercedes de course faite maison

Sous le capot se trouve un V8 Chevy 350 qui est associé à une boîte de vitesses manuelle à quatre rapports. L'annonce ne mentionne pas de chiffres, mais le moteur est équipé d'un carburateur Edelbrock alimenté par un réservoir de 25 gallons (94 litres), d'une pompe à eau hi-flow, d'un distributeur GM HEI, etc. Une paire de silencieux Cherry Bomb à tuiles chromées assure la note à l'échappement. La puissance de freinage est assurée par des freins à disque aux quatre roues. Le vendeur demande 75 000 $ (63 000 e au taux de change actuel) pour la construction, mais il est ouvert aux échanges. C'est sans doute une meilleure idée...

À l'intérieur, les jauges Autometer sont placées dans un tableau de bord en fibre de carbone. Ce matériau léger est également utilisé pour le volant et le pommeau de levier de vitesse. Son apparence dépouillée n'est pas dépourvue de certaines commodités. Elle dispose du chauffage, d'un système stéréo Bluetooth et de la ventilation de l'habitacle. Le vendeur affirme que la voiture est "légale", et les photos la montrent avec une plaque d'immatriculation. Les essuie-glaces et les feux fonctionnent. Le klaxon fonctionne également. 

On peut penser ce qu'on veut de cette voiture artisanale, mais combien d'entre nous seraient capables de faire le dixième de ça ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!