Même pas présenté, déjà crashé ! C'est la mésaventure qu'a connu le Maserati Grecale, qui devait être présenté le 16 novembre prochain, mais dont la révélation a été repoussée ultérieurement. Cela fait plusieurs mois que le constructeur au trident joue avec nos nerfs en ne montrant que le prototype camouflé de son Grecale, le même qui s'est crashé en Italie. 

Les images publiées par le compte Instagram Wilco Blok montrent le Grecale sur un trottoir avec la face avant droite écrasée contre un poteau. La publication n'apporte pas d'informations à propos des circonstances de l'accident, mais il se dit qu'une autre voiture de marque Ford était impliquée. Quoi qu'il en soit, on ne déplore aucun blessé, Maserati va simplement devoir réparer son prototype dans ses ateliers. 

Quelques internautes se moquent de la situation en écrivant que cet accident est une sorte de crash-test dans la vraie vie. Nous ne sommes pas certains que Maserati prenne la situation à la légère, cela n'est pas bon pour son image, surtout que le Grecale n'a même pas encore été commercialisé. 

 

Pour le fabricant italien, c'est une histoire à oublier même si cet incident n'est en rien un cas isolé. Bien avant Maserati, d'autres constructeurs ont vu leur prototype se crasher pour diverses raisons. Que ce soit sur route ouverte, ou sur circuit. 

Le Maserati Grecale sera dévoilé au printemps 2022. Plusieurs motorisations sont prévues, à commencer par le V6 Nettuno qui équipera la version la plus puissante du Grecale. Le constructeur a d'ores et déjà confirmé l'arrivée d'une version totalement électrique. Le crossover italien devrait être commercialisé en fin d'année prochaine, à moins que la pénurie de puces ne vienne une fois de plus perturber les plans de Maserati. 

Le Grecale devra s'armer pour combattre le nouveau Porsche Macan qui sera lui aussi lancé avec des motorisations thermique et électrique.