C'est vraiment fini pour Renault Sport qui a annoncé à travers sa page Facebook qu'à compter du 31 décembre 2021, l'actualité de la gamme sportive sera exclusivement à suivre sur Renault. Cela signifie que Renault Sport ne sera plus actif sur les réseaux, puisque le constructeur au losange a tout simplement mis fin à sa branche sportive qu'il a intégré à Alpine

Depuis l'arrivée de Luca de Meo à sa tête, le constructeur français a d'autres priorités, notamment les véhicules électriques à l'image de la Mégane E-Tech, de la Renault 5 E-Tech, etc.

 

"Dans le cadre de la réorganisation de Renault Group par marque, il est essentiel que les différentes entités qui composent la Business Unit portent chacune le nom d’Alpine et incarnent les valeurs et les ambitions de la marque. Alpine a vocation à être une marque premium sport à l’avant-garde de l’innovation et de la technologie. Alpine Cars par son expertise et son expérience dans les véhicules de sport est une carte maîtresse dans l’atteinte de nos objectifs", explique Laurent Rossi, le directeur d'Alpine.

La Renault Mégane 4 R.S. est donc la dernière de l'espèce. Elle tirera sa révérence en 2023, mais avant, elle devrait débarquer sur le marché sous une forme électrifiée. La mort de Renault Sport ne signifie pas la fin des sportives dans le groupe Renault. Alpine reprendra le flambeau, et avec la signature d'un partenariat technique avec Lotus, l'avenir de la marque s'annonce plutôt prometteur.  

Mais il y a un hic, car Alpine ne fabriquera plus que des voitures 100 % électriques, ainsi, les sportives à moteur à combustion interne ne sortiront plus des chaînes de montage. Les voitures de cette espèce du passé sont donc à conserver bien au chaud, leur cote pourrait augmenter au fil des années : avis aux collectionneurs !