Voici ce que l'on pourrait appeler un véritable paradis pour les amateurs de la marque au cheval cabré. La vente aux enchères organisée par la maison RM Sotheby's, à Paris, du 2 février prochain mettra en avant 28 Ferrari de la collection du pilote Marcel Petitjean.

Cette impressionnante collection couvre quatre décennies d'histoire de la marque, et certains exemplaires sont estimés à des prix largement supérieurs au million d'euros. Mais quels sont les modèles les plus chers et les plus exclusifs ? Découvrons-le ensemble.

Ferrari 512 BB (1978)

1978 Ferrari 512 BB

Présentée en 1976 comme le successeur de la 365 GT4 BB, la 512 BB a en quelque sorte "porté" la marque dans les années 1980 grâce à ses performances et son moteur V12 de 4,9 litres développant 360 chevaux.

Officiellement baptisé "BB" comme "Berlinetta Boxer", le designer Leonardo Fioravanti a récemment admis que l'acronyme était un hommage à l'actrice Brigitte Bardot. Le modèle vendu aux enchères (l'un des 929 fabriqués) a parcouru 30 862 kilomètres. RM Sotheby's l'estime entre 170 000 et 230 000 euros.

Ferrari 250 GTE 2+2 III (1963)

1963 Ferrari 250 GTE 2+2 III

Présentée au Salon de Paris en 1960, la 250 GTE était la première 2+2 du constructeur de Maranello. La voiture partageait une partie de son châssis avec la légendaire 250 GT WB Tour de France et était équipée du V12 Colombo.

Ce modèle a été commandé neuf en 1963, avec une teinte argentée, avant d'être repeinte en rouge par un autre propriétaire. La voiture est restée environ 35 ans au sein de la collection Petitjean. Comme l'admet RM Sotheby's, elle a besoin de quelques petits travaux de carrosserie avant d'être à nouveau pleinement opérationnelle. Sa valeur reste élevée et est estimée entre 230 000 et 300 000 euros.

Ferrari 250 GT II Cabriolet (1959)

1959 Ferrari 250 GT II Cabriolet

La 250 GT Cabriolet était essentiellement une version plus civilisée de la 250 California Spider. Néanmoins, cette Ferrari était l'une des plus rares à l'époque avec une production restreintes à seulement 201 exemplaires entre 1959 et 1962.

Ce modèle est entré dans la collection Petitjean en 1995 et a fait l'objet d'un entretien constant, dont une reconstruction complète du moteur en 2005 par un atelier spécialisé. Sa valeur est estimée entre 850 000 et 1,1 million d'euros.

Ferrari 250 GT/L Berlinetta Lusso (1964)

1964 Ferrari 250 GT/L Berlinetta Lusso

Lancée en 1962 pour remplacer la 250 GT Coupé, la 250 GT/L Berlinetta Lusso bénéficie d'une esthétique modernisée et d'une mécanique plus raffinée. Outre la présence du fameux V12 Colombo, l'autre point fort, c'était l'intégration d'une suspension arrière dérivée de la légendaire 250 GTO.

La voiture vendue aux enchères est la numéro 227 sur un total de 350 exemplaires fabriqués entre 1962 et 1964. Le modèle est entré dans la collection en 1986 et n'a jamais été utilisé sur la route. Sa valeur se situe entre 900 000 et 1,1 million d'euros.

Ferrari 275 GTB/4 (1966)

1966 Ferrari 275 GTB/4

La 275 GTB/4 a été la première Ferrari de série à recevoir la version à quatre arbres à cames en tête sur le V12 Colombo. Cet exemplaire est le premier à avoir été produit et a été utilisé comme prototype et voiture de démonstration. Il a également été mis à la disposition de la presse pour des essais et des apparitions publiques.

Cette 275 GTB/4 a été achetée par Marcel Petitjean en 1969 et a été utilisée pour des rallyes et des courses avant d'entrer dans sa collection. RM Sotheby's estime sa valeur entre 1,7 million et 2 millions d'euros.

Ferrari 288 GTO (1985)

1985 Ferrari 288 GTO

Le clou de la vente, c'est l'une des 272 Ferrari 288 GTO. Le deuxième modèle de l'histoire du Cavallino à recevoir l'acronyme "GTO" a été demandé par Enzo Ferrari lui-même. L'ingénieur en chef, Nicola Materazzi, a confié le design à Pininfarina pour en faire l'une des sportives les plus emblématiques des années 1980.

Le modèle en vente appartenait à l'ancien pilote Bepp Mayer et est équipé de toutes les options de l'époque. Avec seulement 9559 kilomètres au compteur, son prix se situe entre 2,4 et 2,6 millions d'euros.

Galerie: Les 28 Ferrari de la collection Petitjean aux enchères