Juste avant l'Alpina B8, qui est actuellement l'une des berlines les plus chères à porter le badge BMW ou Alpina, il y avait la B6. Vendue comme une version perfomante de la BMW Série 6 (F12), il s'agissait d'une grande berline coupé quatre portes avec un extérieur élégant et un puissant moteur V8 biturbo de 4,4 litres.

Mais au début des années 1990, Alpina avait une voiture très différente qui portait pourtant le même nom.

La B6 2.8 était essentiellement une version plus hardcore de la Série 3 (E36), qui a fait ses débuts au Salon de l'automobile de Genève en 1991. Basée sur la BMW 325i, elle était propulsée par un six cylindres en ligne modifié de 2,8 litres. Les spécialistes de Buchloe ont monté de nouveaux arbres à cames, des pistons Mahle et un système d'échappement performant. Résultat : une Série 3 plus puissante et plus rapide avant l'arrivée de la M3 (E36) un peu plus tard dans la décennie.

Grâce à plusieurs autres modifications apportées au moteur, celui-ci a été amélioré pour délivrer une puissance maximale de 240 chevaux et un couple de 293 Newton-mètres - des chiffres très respectables pour une berline compacte, même selon les normes actuelles.

La puissance était transmise aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, mais une boîte automatique à cinq rapports était également proposée en option. Des disques de freins plus grands et mieux ventilés à l'avant assuraient la puissance de freinage.

Mais quelle est la vitesse réelle d'une Alpina B6 2.8 de 1992 ? Une nouvelle vidéo de la chaîne Petrolhead Number One sur YouTube nous emmène sur des tronçons libres de l'Autobahn (l'autoroute allemande) au volant d'une B6 2.8. La voiture ne demande qu'à aller vite sur l'autoroute et atteint facilement des vitesses supérieures à 200 km/h. Le compteur de vitesse indique même 250 km/h, mais la vitesse maximale enregistrée par le GPS se situe autour de 240 km/h.

Il est impressionnant de voir que cette berline de 30 ans a conservé presque entièrement ses performances d'usine. La vitesse maximale annoncée est de 250 km/h et le 0 à 100 km/h ne nécessite que 6,9 secondes.

Par ailleurs, il s'agit d'une voiture relativement rare car Alpina n'a assemblé que 180 berlines et 40 coupés de la B6 2.8 avant qu'elle ne soit remplacée par la B6 3.0, plus puissante.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!