Ce n'est pas un secret : la Chine est de loin le marché automobile le plus important du monde. Elle n'est pas seulement le plus grand marché en termes d'unités produites et vendues, mais elle est aussi devenue un centre important de recherche et de développement, et le lieu où l'on trouve des voitures électriques abordables.

Alors que les États-Unis, l'Europe, le Japon et la Corée sont des marchés matures qui ne se développent plus, la Chine reste une source importante de croissance et de profits pour la grande majorité des équipementiers du monde entier.

Leur force réside dans l'énorme demande sur le marché intérieur qui permet à de nombreuses marques de vendre de nombreux modèles à tous les types de clients. Il existe des opportunités pour tout le monde si la planification des produits est claire et si les voitures répondent aux critères de base en termes de design et de taille. Par exemple, les consommateurs chinois ne sont pas passionnés par les compactes à hayon, les voitures de sport et les breaks. En revanche, ils aiment toutes sortes de SUV, de berlines compactes et grandes, et même de pick-ups.

foto-per-topic-motor1-numbers

Suivez toute l'actualité sur le Motor1 Numbers

Et ils bénéficient d'un soutien très fort de la part du gouvernement. L'industrie automobile et son expansion mondiale font partie du plan de croissance économique établi par le parti communiste. Le développement de l'automobile chinoise est au cœur de l'économie chinoise. Par conséquent, les progrès réalisés par les constructeurs locaux sont considérables.

Mais les dernières voitures chinoises sont-elles au même niveau que les voitures européennes, américaines, coréennes et japonaises ?

Une question de goût

Lorsqu'il s'agit du design, la réponse est claire : oui, les voitures chinoises sont au même niveau. Les derniers modèles présentés présentent des formes très intéressantes qui leur donnent un air moderne, frais et plein de personnalité. La voiture chinoise n'est plus l'imitatrice démodée.

Le design peut être une question subjective, mais il est vrai que derrière les formes de nombreuses nouvelles voitures produites par les Chinois se cachent des designers occidentaux. En effet, de nombreuses entreprises de ce pays ont des centres de conception en Europe et aux États-Unis. L'apparence d'une voiture est l'une des premières choses sur lesquelles une nouvelle marque doit travailler, surtout si elle est inconnue à l'étranger.

Les exemples sont nombreux : les SUV et les berlines de NIO ; les BYD Han et Tang ; la Chery Arrizo 8 récemment dévoilée ; les Changan SL03, UNI-V, UNI-K et UNI-T. L'Avatr 11 est également l'un des plus beaux modèles. Le GAC GS8, et les Haval Big Dog, Cool Dog et H-DOG.

NIO Power Swap 2.0
NIO Power Swap Station 2.0
BYD Tang
BYD Tang

Dans le segment premium, la marque Hongqi ne déçoit pas avec les H9 et E-HS9. Geely, l'un des plus grands, brille avec les Xingyue L et Preface. Sa marque sœur ZEEKR propose la 001, comme une grosse berline à hayon moderne.

Hongqi E-HS9
Hongqi E-HS9

Toute la gamme de Lynk & Co est également très attrayante et originale. Li Auto propose le ONE et le L9, deux beaux et modernes SUV. Voyah, la marque haut de gamme de Dongfeng, propose le SUV Free. MG vient de présenter les MG7, qui pourrait facilement rivaliser avec la Kia Stinger, et la MG4, qui devrati faire du volume. La Hozon Neta S est une superbe grande berline au design très particulier. Le Tank 500 est également un gros SUV intéressant. Xpeng, disponible en Europe, propose également le grand SUV G9.

La qualité et la technologie s'améliorent

Derrière les designs attrayants, les Chinois travaillent dur pour améliorer la qualité de leurs voitures. Les matériaux utilisés et la façon dont les voitures sont construites en témoignent : il n'y a pratiquement aucune différence par rapport à leurs rivaux occidentaux. Il en va de même pour la technologie employée par ces voitures. Elles sont dotées de solutions logicielles, de communication et de navigation très intéressantes, qui sont dans de nombreux cas supérieures à la moyenne à l'étranger.

L'industrie automobile chinoise en chiffres
L'industrie automobile chinoise en chiffres

Manque de notoriété, de réputation et de patrimoine

Trois éléments manquent pour voir les voitures chinoises sur les routes du monde : la notoriété, la réputation et le patrimoine. Les deux premiers éléments peuvent être résolus en introduisant des voitures plus attrayantes et de meilleure qualité. Les consommateurs du monde entier commenceront à mieux connaître les voitures chinoises, une fois qu'elles auront atteint leurs marchés avec des voitures compétitives. Cela contribuera immédiatement à améliorer la mauvaise image que les produits chinois ont dans de nombreuses régions du monde. 

Il y avait le même scepticisme il y a plusieurs décennies lors de l'arrivée des voitures japonaises puis coréennes. Depuis on ne les compte plus dans nos rues. 

L'héritage est un peu plus compliqué. La Chine n'a pas une longue histoire dans le domaine de la construction automobile, ce qui constitue un véritable défi pour les marques concurrentes dans les segments haut de gamme.

Ventes des marques chinoises en 2021
Ventes des marques chinoises en 2021

Quoi qu'il en soit, le chemin à parcourir est encore long. En 2021, les 125 marques chinoises qui vendaient des voitures ont vendu un total de 13,2 millions d'unités dans le monde. C'est 21% de plus que le total vendu en 2020, contrairement à la croissance de 6% enregistrée par le marché global mondial.

Où la Chine a-t-elle exporté ses voitures en 2021 ?
Où la Chine a-t-elle exporté ses voitures en 2021 ?

Sur ce total, les unités vendues à l'étranger se sont élevées à environ 885 000 unités. C'est un peu moins de 7 %. Néanmoins, les ventes à l'étranger ont augmenté de 113% par rapport à 2020. 

Galerie: Motor1 Numbers : Les voitures chinoises sont-elles au niveau ?