Gordon Murray Automotive, le constructeur britannique fondé par l'ancien designer de Formule 1, Ian Gordon Murray, a démarré en mars dernier la production de sa première supercar, la T.50. Avant de lancer le processus d'assemblage, le constructeur a soumis la T.50 à un programme d'essais rigoureux, comprenant des tests de froid et des calibrages spéciaux des airbags. Les premiers exemplaires sont maintenant prêts à être livrés à leurs nouveaux propriétaires, mais pas avant une dernière évaluation.

L'équipe de Top Gear a eu le privilège de conduire l'un des prototypes de la T.50. Le responsable des essais automobiles, Ollie Marriage, a emmené la supercar sur un parcours de 1450 km à travers l'Espagne. Marriage a conduit la supercar de Barcelone à Bilbao en passant par les routes de montagne des Pyrénées espagnoles. C'est l'endroit idéal pour tester les performances du V12. Quelles sont les premières impressions du pilote d'essai ?

"Ce n'est pas une simple voiture légère à conduire. C'est une voiture légère à piloter, mais sa conduite, la direction, l'embrayage et le changement de vitesse nécessitent une main experte. La récompense, la satisfaction, c'est de réussir toutes ces choses", explique Ollie Marriage.

Galerie: Gordon Murray Automotive T.50

Dans la vidéo jointe en haut de page, vous pouvez également apprendre des détails intéressants sur la supercar de la part de son ingénieur en chef. Il y donne des informations opérationnelles : comment ouvrir les portes et monter dans la voiture, comment utiliser le système de climatisation, comment charger un téléphone, où ranger ses affaires et à quoi servent les différentes commandes. Et c'est quelque chose que la plupart d'entre nous ne savaient pas, car le T.50 n'est pas une voiture ordinaire. C'est "peut-être la dernière supercar analogique", comme le dit Marriage.

Ne vous laissez pas tromper par le badge PS4 sur le côté : il n'a rien à voir avec PlayStation. Il reflète plutôt le fait que la voiture testée par Top Gear est le dernier prototype de présérie de la T.50 construit avant sa mise en production. Une chose est certaine, on aimerait bien, nous aussi, essayer cette incroyable supercar.