Tout comme la Zonda avant elle, la Huayra refuse tout simplement de mourir. Elle a été dévoilée en janvier 2011, et pourtant, près de 13 ans plus tard, nous parlons toujours d'une nouvelle version qui est sur le point de faire ses débuts. Bien que Pagani ait présenté l'Utopia comme successeur, la marque italienne n'en a pas fini avec la Huayra. Une nouvelle image teaser publiée sur les médias sociaux montre une voiture camouflée sur une piste de course avant sa présentation imminente.

La seule information confirmée que nous ayons est que le modèle basé sur la Huayra a été développé par Grandi Complicazioni ("Grandes Complications" en italien). Si ce nom ne vous dit rien, sachez qu'il s'agit de la division des projets spéciaux de la firme, chargée de développer des voitures uniques et peu nombreuses. La voiture semble avoir un toit flottant puisqu'il semble y avoir une ouverture, il s'agit donc probablement d'un cabriolet avec un panneau amovible. L'arrière de la voiture suggère fortement qu'il s'agit d'une version roadster de l'Imola.

Pagani Huayra Imola

Dévoilé en septembre 2019, le coupé Imola a été construit en seulement cinq exemplaires avec un V12 biturbo de 6,0 litres développé par AMG pour produire 827 chevaux et 811 livres-pieds (1 100 newtons-mètres) de couple. C'est beaucoup de muscle pour une supercar qui ne pèse que 1 246 kg avant l'ajout des fluides. Elle était équipée d'une boîte de vitesses manuelle automatisée Xtrac à sept rapports qui acheminait la puissance du douze cylindres vers l'essieu arrière.

Lorsque l'Imola à toit fixe a fait ses débuts, Pagani a déclaré avoir testé la Huayra hardcore sur quelque 16 000 km sur le circuit dans le cadre du "test de validation sur piste le plus sévère" qu'une Pagani n'ait jamais eu à subir. Le coupé a été développé comme un modèle de route, nous pensons donc qu'il en sera de même pour son homologue roadster. L'Imola a été vendue dès le premier jour et nous pensons qu'il en sera de même pour ce nouveau dérivé.

L'Imola, basée sur la Huayra, était la voiture de production la plus puissante de Pagani à l'époque, mais la nouvelle Utopia est encore plus puissante, avec 852 ch, tout en ayant le même couple de 811 lb-pi. Lors du développement de l'Utopia, Mercedes-AMG a proposé de remplacer le gros V12 par un V8 hybride, mais Pagani a insisté pour conserver les douze cylindres.

Les gens d'Affalterbach ont relevé le défi, et le V12 a encore de l'avenir avant que des réglementations plus strictes en matière d'émissions ne le tuent inévitablement. Mercedes ne vend malheureusement plus de modèle V12 AMG, mais l'énorme moteur est disponible dans la Classe S S680 de Maybach.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!