La Lancia Ypsilon 2024 sera présentée en première mondiale en février prochain, dans la ville de Milan, en Italie. Après les premiers teasers présentant l'intérieur, c'est aujourd'hui au tour de la face avant, caractérisée par une subtile signature lumineuse qui reprend ce qui a été vu sur le concept Pu+Ra HPE et s'inspire du verre classique de Lancia. 

Un élément en forme de "T" brisé au centre, avec le lettrage Lancia au sommet du capot et réalisé, comme l'indique le communiqué de presse, en acier inoxydable satiné.

Passé et futur

La principale source d'inspiration de la face avant de la Lancia Ypsilon 2024 est la Lancia Beta Montecarlo, surtout en ce qui concerne la finition noire qui embrasse l'avant du capot. Sur la nouvelle génération de la petite Lancia, elle ne sera pas mate mais en noir brillant, afin de donner plus d'importance au lettrage. 

Lancia Ypsilon (2024) Erlkönig

Photo espion de la Lancia Ypsilon 2024

Avec ce nouveau teaser, une nouvelle pièce s'ajoute au puzzle. Celle-ci nous montre le style de la nouvelle Ypsilon, grâce également aux photos espion qui nous ont donné un aperçu de l'intérieur, avec la table circulaire (également reprise de la Pu+Ra HPE) perchée au-dessus du tunnel central (photo ci-dessous).

Un modèle appelé à donner le coup d'envoi de la renaissance du constructeur et qui, contrairement à ce que l'on croyait jusqu'à récemment, n'aura pas les formes d'un crossover. Il s'agira d'une petite voiture classique du segment B, comme la Peugeot 208 et l'Opel Corsa, avec lesquelles elle partagera la plateforme CMP, conçue pour accueillir aussi bien des motorisations 100% électriques que des moteurs thermiques classiques, y compris des modules mild hybrid.

Lancia Ypsilon (2024) Erlkönig

Photo espion de l'intérieur de la Lancia Ypsilon 2024

C'est donc en électrique que la Lancia Ypsilon 2024 devrait faire ses débuts en février, avec des versions essence attendues plus tard. Sur la même base que ses "cousines", on peut imaginer qu'elle sera animée par un système de 156 ch avec une batterie de 54 kWh, pour une autonomie d'environ 400 km. Quant à l'hybride léger, il devrait être remplacé par le trois cylindres essence 1.2 de 100 ch également utilisé par la Fiat 600 et la Jeep Avenger.

Pendant ce temps à Montbéliard

Curieusement, la Lancia Ypsilon 2024 a également été la protagoniste d'une étrange situation à Montbéliard, située à quelques kilomètres de l'usine Stellantis à Sochaux, où un modèle a été littéralement repêchée dans une rivière.

Lancia Ypsilon 2024 eau

Les photos, publiées sur le site de L'Est Républicain et reprises sur Internet, montrent ce qui semble être la nouvelle Ypsilon. A l'appui de cette thèse, le badge Lancia sur le montant arrière. On voit également les blocs optiques circulaires, qui reprennent en partie ceux du concept Pu+Ra HPE, même s'ils semblent artificiels et qu'il ne s'agit peut-être pas des blocs de série. 

Une autre photo, avec la Lancia Ypsilon 2024 encore partiellement immergée, nous permet en revanche d'apercevoir la partie avant, assez différente de celle vue sur la photo teaser. Le modèle présent pourrait donc avoir été assemblé avec des pièces d'autres modèles, afin de tester la mécanique.

Lancia Ypsilon 2024 eau