Au Salon de Tokyo 1989, on a vu pas mal de Nissan extravagantes. Pour l'occasion, le constructeur japonais avait présenté une série de concepts très spéciaux conçus par les stylistes de l'usine Pike.

Étaient donc exposés le Figaro, le BE-1, le Pao, le Rasheen et le Chapeau. Si certains d'entre eux sont devenus par la suite des modèles de production, d'autres sont restés d'étranges expériences en termes de design, à l'instar du Chapeau.

Un téléphone sur roues

Des proportions uniques, une teinte rose et un habitacle gigantesque : le Chapeau ne laisse pas indifférent. Le style est vraiment bizarre, avec un pare-brise presque vertical et une carrosserie à mi-chemin entre une kei car, une camionnette et un monospace.

Nissan Chapeau Concept (1989)

Nissan Chapeau Concept (1989)

Malheureusement, nous ne disposons pas des mesures exactes de ce concept, mais selon les descriptions de l'époque, l'immense espace à l'arrière permet aux occupants de se tenir debout confortablement.

Le thème du téléphone est sous-jacent au Chapeau, affirment les artistes qui l'ont conçu. En effet, avec un peu d'imagination, la Nissan rappelle vaguement un vieux téléphone à cadran.

La praticité est son point fort

Vu l'étrangeté de cette Nissan, il n'est pas étonnant que le concept n'ait pas été suivi d'un modèle de production. En tout cas, le Chapeau frappe par son côté pratique, puisque sa partie arrière volumineuse est conçue pour installer des présentoirs ou transporter des marchandises, comme une vraie camionnette.

Une sorte d'hybride entre plusieurs segments, mais pas au niveau du moteur. Bien que les informations soient difficiles à trouver, nous savons que le Chapeau est propulsé par un moteur quatre cylindres à essence de 1,5 litre, ce qui, compte tenu de la forme aérodynamique de la voiture, ne garantit probablement pas une efficacité maximale.

Et vous, lecteur, que pensez-vous du concept Nissan Chapeau de 1989 ? Auriez-vous aimé voir une version de production de ce modèle étrange ?

 

Galerie: Nissan Chapeau Concept (1989)