Le BYD Seal U est un SUV chinois de taille moyenne et ses premières livraisons en Europe dans sa version 100% électrique ont commencé ce mois-ci. Mais au Salon de l'automobile de Genève 2024, c'est une toute nouvelle variante hybride rechargeable qui a été présentée.

Son nom complet est BYD Seal U DM-i. Ce véhicule représente l'entrée en Europe de la technologie Super DM (Dual Mode) de BYD – qui combine un moteur à essence, un moteur électrique et une batterie Blade – et arrivera en Europe au printemps.

Un SUV PHEV à cinq places de 4,77 mètres de long

Vu de l'extérieur, le BYD Seal U DM-i se distingue de la variante électrique par les fines prises d'air à l'avant, le reste du style demeurant pratiquement inchangé. Les jantes en alliage de 19 pouces sont bicolores.

BYD Seal U DM-i

BYD Seal U DM-i

Le style est donc celui d'un SUV moderne et arrondi qui reprend le concept "Ocean Aesthetics" de BYD, inspiré des formes marines. La longueur est légèrement inférieure à celle du Seal U électrique, avec 4,77 mètres, tandis que la largeur reste inchangée à 1,89 mètre et que la hauteur n'augmente que légèrement, à 1,67 mètre.

Style intérieur BYD et grand coffre

L'intérieur du BYD Seal U DM-i est un habitacle cinq places avec une sellerie en cuir vegan, un éclairage d'ambiance et des sièges avant avec appuis-tête intégrés. La console centrale "Ocean-heart" abrite le levier de vitesses finition cristal et un écran tactile rotatif de 15,6 pouces intégré au tableau de bord. Il y a aussi les commandes vocales, la recharge sans fil pour les smartphones, le système audio Infinity premium et les mises à jour OTA.

BYD Seal U DM-i

BYD Seal U DM-i, tableau de bord

Les dossiers de la banquette arrière peuvent être rabattus dans un rapport 60/40 et donnent accès à un compartiment à bagages d'une capacité de chargement allant d'un minimum de 552 litres à un maximum de 1 440 litres.

Un système hybride rechargeable qui promet beaucoup

Parmi les quelques caractéristiques techniques prévues par BYD pour la version européenne du Seal U DM-i, on trouve la technologie hybride rechargeable Dual Mode, qui donne la priorité au fonctionnement en mode électrique, ainsi que la batterie Blade dotée d'un système "pulse heating", qui augmente l'efficacité thermique de 10%.

BYD Seal U DM-i

BYD Seal U DM-i, la prise de recharge

Sur demande, le Seal U DM-i peut également être équipé d'une fonction de recharge DC, qui permet de recharger la batterie de 30 à 80% en 35 minutes. La fonction VTOL, qui permet de recharger les appareils électriques en les connectant à la voiture, est de série.

Les versions chinoises

Le reste des informations pour l'Europe est encore top secret, mais sur la base des versions déjà en vente en Chine (sous le nom de BYD Song Plus Champion Edition), nous pouvons prévoir que le moteur thermique est un classique quatre cylindres à essence 1.5 de 110 ch, associé à un moteur électrique de 197 ch.

BYD Seal U DM-i

BYD Seal U DM-i, l'intérieur

Deux tailles de batterie différentes sont également disponibles sur le marché chinois, 18,3 et 26,6 kWh, qui garantissent une autonomie électrique de 110 et 150 km respectivement selon l'ancien cycle NEDC.

Les prix

Les prix n'ont pas encore été annoncés, mais il est facile d'imaginer que la liste du Seal U DM-i pourrait commencer bien en dessous des 46 990 € de la version électrique.

La disponibilité pour les clients européens est déjà prévue à partir du deuxième trimestre 2024, c'est-à-dire ce printemps.

Galerie: BYD Seal U DM-i