Ce mardi, le pilote de 36 ans a annoncé sur les réseaux sociaux que KTM avait décidé de ne pas renouveler son contrat à l'issue de la 46e édition du Dakar, en janvier dernier.

"KTM a décidé de ne pas renouveler mon contrat, donc le Dakar 2024 était ma dernière épreuve avec eux... J'ai le sentiment d'être encore dans la fleur de l'âge et de me battre pour des victoires, en particulier au Dakar, donc c'est regrettable de ne pas avoir l'opportunité de le faire en 2025", a écrit Price. "Mais j'apprécie vraiment le soutien qu'ils m'ont apporté au cours de ma carrière. Nous avons pu faire de grandes choses ensemble, comme gagner deux Dakar et obtenir quelques podiums, un championnat du monde et notre succès en Australie."

Cette nouvelle marque la fin d'une relation qui dure depuis près de 15 ans, KTM ayant soutenu l'Australien depuis 2010 lorsqu'il participait aux championnats de rallye locaux.

Après avoir connu le succès en Europe et en Amérique du Nord sur des machines KTM, Price a fait ses débuts sur le Dakar en 2015 au guidon d'une KTM 450 Rally, remportant une victoire d'étape sur les terrains difficiles de l'Argentine et se classant troisième au classement général. Cette performance lui a valu une place au sein de l'équipe KTM Factory Team soutenue par Red Bull en 2016, où il a dominé les débats pour devenir le premier Australien à remporter le Dakar à l'arraché. Une deuxième victoire dans le rallye raid le plus difficile au monde allait suivre en 2019, malgré une blessure au poignet qu'il traînait depuis un entraînement avant l'événement.

2-red-bull-ktm-factory-toby-pr (1)

Malgré deux podiums, Price n'a pas connu autant de succès dans le dernier chapitre du marathon au Moyen-Orient, 2022 étant la dernière année où il a remporté une victoire d'étape. Une fracture de la clavicule causée par une chute lors de l'édition 2021 de l'épreuve n'a pas aidé sa cause. Ces dernières années, Price a montré une forte volonté de s'orienter davantage vers la compétition sur quatre roues, s'attaquant à une série d'épreuves Baja ainsi qu'à la course Finke Desert en Australie, remportant trois épreuves consécutives dans cette dernière.

Cependant, il s'est séparé de Mitsubishi à la fin de l'année dernière, citant le manque de programmes actifs sur le Dakar comme raison de leur séparation. On ne sait pas encore si Price pourrait rejoindre un constructeur concurrent de KTM et prolonger sa carrière de motard sur le Dakar de quelques années, ou passer immédiatement aux voitures.