Depuis quelques années, les poignées de porte qui rentrent et sortent comme par magie sont devenues à la mode. Cependant, ces poignées escamotables ont leurs pièges, contre lesquels l'ADAC met désormais en garde.

Tesla a commencé la production en série de ces poignées, et des fabricants tels que Mercedes et BMW ont également emboîté le pas avec divers modèles. Certaines poignées peuvent être dépliées manuellement en appuyant sur la partie avant, mais de nombreuses solutions s'appuient sur des servomoteurs électriques qui ne font que déployer automatiquement la poignée pour le fonctionnement. L'automobile club (ADAC) souligne que, notamment en cas de coupure de courant après un accident, la poignée peut rester rétractée et les secours ne peuvent pas atteindre les occupants de la voiture.

Afin d’aider rapidement les personnes se trouvant dans un véhicule accidenté, il est important que les premiers intervenants puissent ouvrir un véhicule de l'extérieur de manière rapide, simple et intuitive, d’autant plus s’il un incendie se déclare. Du point de vue de l'ADAC, les poignées de porte escamotables, c'est-à-dire celles qui se rétractent sur le côté de la voiture lors du stationnement et de la conduite, pourraient rendre cette tâche nettement plus difficile et même les secouristes professionnels mettraient plus de temps à atteindre les occupants.

La prévention en solution ?

Les forces d'ouverture des portes sont également testées et évaluées lors des crash tests Euro NCAP et on vérifie si le véhicule déverrouille automatiquement les portes après l'accident afin qu'elles puissent être ouvertes de l'extérieur. Jusqu’à présent, les poignées de porte escamotables n’ont présenté aucune anomalie. Cependant, selon les médias, des problèmes sont survenus dans d'autres scénarios d'accidents par le passé. Du point de vue du club de mobilité, une solution mécanique d'extension des poignées de porte garantit les meilleures chances de pouvoir ouvrir les portes de l'extérieur après un accident, surtout en cas de panne d'alimentation.

Les secouristes n'ont aucune chance si la déformation de la carrosserie est si importante et si les portes sont tellement coincées qu'elles ne peuvent plus être ouvertes même en tirant violemment sur la poignée de porte. Néanmoins, une poignée de porte stable et allongée peut aider à ouvrir cette dernière même en cas de déformation et de grande résistance.

Par exemple, si la porte traîne sur le sol ou sur un obstacle ou encore si le véhicule est sur son toit. L'ADAC souligne également que certains véhicules peuvent également déverrouiller les portes électriquement de l'intérieur sur simple pression d'un bouton. Ici aussi, il doit être possible d'ouvrir rapidement un véhicule sans alimentation électrique en cas de danger.

L'ADAC conseille aux propriétaires de voitures possédant un véhicule équipé d'une porte électrique à ouverture de l'intérieur de se familiariser avec les options de déverrouillage d'urgence figurant dans le manuel du véhicule. Idéalement, vous devriez également informer vos passagers.

Un marteau de fenêtre d'urgence rangé de manière pratique mais sûre peut également être utile en cas de doute. Cependant, il n'est pas une aide garantie en cas d’accident, car il a du mal à lutter contre les vitres en verre feuilleté, qui sont souvent installées dans les voitures modernes comme vitrage dit d'isolation thermique, acoustique ou de confort.