On nous dit de ne pas utiliser nos smartphones en conduisant pour éviter d’être distrait (ce qui est très juste). Mais, bizarrement, cela n’empêche pas les constructeurs automobiles d’installer des écrans surdimensionnés sur leurs tableaux de bord. Mercedes fait partie des pires en la matière avec son soi-disant Hyperscreen et il s’avère que la marque de luxe allemande n’a pas fini de développer des écrans à l’intérieur de ses voitures.

Galerie: 2022 Mercedes-Benz EQS MBUX Hyperscreen

S'adressant à Autocar, le directeur de la technologie de l'entreprise, Markus Schäfer, affirme "qu’il y aura encore plus d'écrans dans les prochaines Mercedes". La prochaine grande nouveauté ?  Un affichage d'un coin à l'autre : "Mercedes passera à des écrans transparents de gauche à droite. C'est la prochaine évolution."

Galerie: Mercedes-Maybach EQS SUV 2024

Schäfer promet une "expérience vraiment époustouflante" grâce à l'OLED géant qui utilise la technologie LG et mesure plus de 55 pouces (1,4 mètres) de large. Les graphismes devraient être tout simplement excellents puisque le but est d'utiliser un moteur de jeu vidéo. Pendant ce temps, l'Hyperscreen actuel se compose de trois écrans distincts : un groupe d'instruments numériques de 12,3 pouces, un système d'infodivertissement de 17,7 pouces et un écran de 12,3 pouces pour le passager avant.

Et chez les autres ?

Chez BMW, on a trouvé un moyen de placer des écrans à des endroits encore plus improbables, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Mais le rival de Mercedes a indiqué vouloir prendre une direction différente avec ses futurs produits. La prochaine vague de véhicules électriques basés sur la plate-forme du concept Neue Klasse supprimera la configuration actuelle des écrans côte à côte. 

Galerie: L'écran cinéma de la BMW Série 7 2024

Le concurrent bavarois souhaite plutôt se débarrasser du combiné d’instruments et le remplacer par un affichage tête haute couvrant l’ensemble du tableau de bord. De plus, l’infodivertissement sera rapproché du centre de ce dernier. Quant à Audi, le concept Grandsphere, censé être un aperçu de la remplaçante de l’A8, disposait également d’un écran large sur le tableau de bord combiné à un écran conducteur séparé et monté sur la colonne de direction.

Galerie: Photos du Concept Audi Grandsphere - IAA 2021

La direction est claire : les constructeurs automobiles se débarrassent des boutons conventionnels et intègrent l’accès à ces fonctions sur d’immenses écrans tactiles. Il ne s’agit pas seulement des marques de luxe, car les constructeurs automobiles traditionnels semblent également s’éloigner progressivement des contrôles habituels. Il existe quelques exceptions puisque Hyundai s'est engagé à s'en tenir aux boutons purs et durs. De plus, Volkswagen a admis que leur suppression était une erreur qu'elle souhaitait corriger, en commençant par la Golf GTI 2025 (voir ci-dessous) qui reviendra à l'ancienne configuration du volant. Et la conduite dans tout ça ?

Galerie: Volkswagen Golf GTI 2025