Il semblerait que le concept N Vision 74 refuse de mourir. Plusieurs sources ont indiqué que Hyundai avait l'intention de mettre en production sa version moderne de la DeLorean, et les rumeurs ne cessent de s'accumuler. Le journal sud-coréen "The Korea Economic Daily" affirme que la supercar à hydrogène est entrée en production et qu'elle devrait sortir en 2026, environ quatre ans après le concept-car.

La voiture de sport phare de Hyundai est apparemment connue en interne sous le nom de "N74" et est développée avec une configuration à propulsion arrière. Le modèle homologué pour la route serait un coupé à deux portes avec des portes papillon et qui reprend des éléments de design du Coupé de 1974, la toute première voiture de la marque.

Hyundai N Vision 74

Très puissante et très cher ?

Alors que le concept devait se contenter de "seulement" 671 chevaux, le modèle de production suivant contiendrait au moins 765 chevaux. Le Korea Economic Daily, qui est considéré comme le plus grand journal économique du pays en termes de revenus, affirme que cette N74 atteindra les 100 km/h en trois secondes chrono.

On pense que la voiture vise le record du Nürburgring pour les voitures de série, ce qui ne sera pas facile étant donné que la Mercedes-AMG One (voir ci-dessous) a réalisé un tour de l'Enfer Vert en seulement 6 minutes et 35,183 secondes. Les informations mentionnent que la supercar de Hyundai fera deux tours de la Nordschleife à fond avant de manquer de jus...

Galerie: Mercedes-AMG One (2022)

Hyundai limitera sa production à seulement 200 unités et construira ces voitures entre 2026 et 2028. Les tests de prototypes devraient apparemment commencer dès le mois d'août. Le coût de cette N74 est estimé à 500 millions de wons, ce qui équivaut à environ 337 470 € aux taux de change actuels.

L’idée derrière la voiture n’est pas nécessairement de réaliser du profit, mais de prouver que l’hydrogène peut être une technologie réussie et passionnante. Reste à savoir combien de personnes seront prêtes à débourser une telle somme pour une Hyundai. Mais avec le Ioniq 5 N (voir ci-dessous), la société a déjà prouvé que les véhicules électriques alimentés par batterie peuvent être intéressantes.

Galerie: Hyundai Ioniq 5 N : essai routier

Tout ceci reste encore à prouver mais une N74 serait une alternative intéressante à la génération actuelle de supercars thermiques, hybrides rechargeables et électriques. Non seulement en raison de son groupe motopropulseur inhabituel, mais aussi grâce à son excellent design.