Hyundai veut démontrer les performances de la Ioniq 5 N en amenant quatre exemplaires de ce véhicule électrique à Pikes Peak cette année. La 102e édition de la course de côte aura lieu le 23 juin et mettra en scène deux véhicules de série ainsi que deux voitures modifiées. Les voitures de série ne seront pas vraiment de série non plus, puisque certaines modifications seront apportées à l'intérieur.

Pour battre le record des SUV/crossovers électriques, les deux Ioniq 5 N n'auront pas de sièges arrière. Ce n'est pas parce que Hyundai veut alléger les véhicules, mais parce qu'elle veut les rendre plus sûrs en ajoutant un arceau de sécurité à l'arrière. En outre, le siège du conducteur est remplacé par un siège Recaro Pro Racer SPA Hans avec un harnais de course Sabelt à six points compatible avec le système HANS (soutien de la tête et de la nuque). En cas de problème, un système d'extinction des incendies est prévu.

Hyundai Ioniq 5 N pour Pikes Peak

Hormis ces modifications, la Ioniq 5 N sera entièrement stockée. Elle reprendra la configuration à deux moteurs du modèle de route, avec une puissance pouvant atteindre 641 chevaux lorsque l'overboost est activé. En mode normal, la puissance totale du système reste de 601 chevaux. Hyundai annonce un temps de 0 à 100 km/h de 3,25 secondes avec le launch control et la puissance temporaire supplémentaire. La vitesse de pointe est limitée électroniquement à 260 km/h.

Paul Dallenbach, onze fois vainqueur du PPIHC, partira à la chasse aux records au volant de l'une des deux Ioniq 5 N "de série". L'autre sera pilotée par le débutant Ron Zaras, ancien cadre de Hoonigan. Quant aux deux véhicules modifiés, ils seront pilotés par le pilote du WRC Dani Sordo et le quadruple vainqueur du classement général et détenteur du titre de King of the Mountain à Pikes Peak Robin Shute. Ils effectueront un test avant les éprouvantes 24 heures du Nürburgring, prévues le 30 mai.

Hyundai évalue déjà la Ioniq 5 N à Pikes Peak, mais la rapide EV adoptera une livrée N au lieu de cette finition rouge pour la course qui se déroulera dans le Colorado. Les quatre véhicules vont s'attaquer à un parcours de 12,42 miles (20 km) comprenant pas moins de 156 virages. Tous les pilotes franchiront un dénivelé de 4 725 pieds (1 440 mètres), et franchiront la ligne d'arrivée à 14 115 pieds (4 300 mètres) au-dessus du niveau de la mer.

Le record absolu à Pikes Peak appartient à Romain Dumas dans la Volkswagen I.D. R avec un temps de 7 minutes et 57,148 secondes établi en 2018. On peut supposer que la Ioniq 5 N ne s'en approchera pas puisque la VW était une voiture de course électrique spécialement conçue à cet effet.