Cette année, le Toyota RAV4 fête ses 30 ans. À une époque où des marques comme VW étaient encore loin de penser à un SUV, Toyota a fondé cette catégorie de véhicules qui connaît aujourd'hui un grand succès. Retour dans le passé sur l'histoire du pionnier des SUV.

Au printemps 1994, Toyota présente au Salon de l'automobile de Genève un nouveau type de véhicule audacieux : un SUV compact, un terme encore peu usité à l'époque, à quatre roues motrices et à carrosserie monocoque. Son nom : RAV4, ce qui signifie "Recreational Active Vehicle with 4-wheel drive" ou "Robust Accurate Vehicle with 4-wheel drive", bien que tous les RAV4 ne soient pas livrés avec une transmission intégrale.

Galerie: 30 ans du Toyota RAV4 : l'icône des SUV fête son anniversaire

Au début de l'été 1994, le modèle prend la route et rencontre dès le début un écho extrêmement positif de la part des médias et des clients. La position d'assise surélevée offre une meilleure visibilité et donne ainsi une sensation de sécurité. Toyota combine de bonnes capacités tout-terrain avec des caractéristiques de conduite agiles et confortables sur la route, ce qui distingue le RAV4 des véhicules tout-terrain classiques.

Les idées pour le RAV4 sont présentées pour la première fois au Tokyo Motor Show en 1989 avec le concept-car RAV-FOUR qui montre l'intérêt de Toyota pour le développement d'un modèle compact à quatre roues motrices. Il ne s'agit certes que d'une étude de design qui n'était pas aussi détaillée que ce qui aurait été nécessaire pour un modèle de développement réel, mais elle est accueillie avec tant d'enthousiasme par le public que le projet reçoit le feu vert en 1991 et que le travail de développement peut commencer.

Première génération, 1994 - 2000

Les designers de Toyota créent pour le premier RAV4 un nouveau look audacieux qui confère au modèle des courbes frappantes et des lignes uniques. La roue de secours montée à l'arrière suggère que le RAV4 est adapté au tout-terrain, mais le véhicule convient également à l'environnement urbain : le premier RAV4 est un modèle compact à trois portes qui ne mesure que 3,69 mètres de long. Il est propulsé par un moteur à essence transversal de 2,0 litres développant 129 ch et dispose d'une transmission intégrale permanente.

Toyota RAV4, première génération

Toyota RAV4, première génération

Parmi les innovations, on trouve une carrosserie monocoque légère et une suspension arrière indépendante. La position d'assise élevée permettait une meilleure visibilité et ses dimensions compactes le rendaient facile à manœuvrer. Son agilité et son confort évoquaient davantage un modèle compact à hayon qu'un véhicule à quatre roues motrices.

En 1996, la gamme s'élargit avec une version cinq portes de 4,1 mètres de long et une option de traction avant. Une version trois portes à toit souple suit également. En 1997, une version électrique à batterie avec traction avant est également proposée sur certains marchés. Elle développe une puissance modeste de 45 kW (63 ch), dispose de batteries nickel-métal-hydrure dans le plancher du véhicule et offre une autonomie estimée à environ 200 kilomètres.

30 ans de Toyota RAV4

Toyota RAV4 EV (1997)

Deuxième génération, 2000 - 2006

Sur la base de l'expérience acquise par Toyota avec la première génération, la deuxième édition du RAV4 est lancée au début du nouveau millénaire. Une nouvelle plateforme et de nouvelles suspensions ainsi qu'une puissante traction intégrale améliorent le comportement routier, tant sur la route que sur le terrain.

L'intérieur fonctionnel et confortable est mis en valeur par un design plus haut de gamme, une plus grande plage de réglage des sièges et différentes configurations de sièges arrière.

30 ans du Toyota RAV4 : l'icône des SUV fête son anniversaire

Toyota RAV4, deuxième génération

Tant la trois portes que la cinq portes gagnent légèrement en longueur, de 5,5 et 4 centimètres respectivement. Deux moteurs à essence sont proposés : un moteur 1,8 litre de 123 ch et un moteur 2,0 litres de 150 ch. La traction intégrale dispose d'un différentiel à glissement limité central, un différentiel Torsen sur l'essieu arrière est également disponible en option. En 2001, le RAV4 est aussi proposé pour la première fois avec un moteur diesel : Le 2,0 litres D-4D développe une puissance de 116 ch.

Troisième génération, 2006 - 2012

Dans la troisième génération de modèles, le RAV4 reçoit un nouveau look plus haut de gamme et se base sur une toute nouvelle plateforme. Pour tenir compte de l'évolution des exigences des clients, le modèle n'est plus proposé qu'en version cinq portes et sa longueur augmente d'un imposant 19 centimètres. Aux États-Unis et sur d'autres marchés, une version à empattement long est même proposée.

30 ans du Toyota RAV4 : l'icône des SUV fête son anniversaire

Toyota RAV4, troisième génération

Sur le plan technique, un nouveau système de transmission intégrale fait ses débuts avec un embrayage à commande électronique qui fonctionne automatiquement en fonction de la vitesse du véhicule, de la position de la pédale d'accélérateur, de l'angle de braquage et des forces G. Le RAV4 est équipé d'une boîte de vitesses automatique. Un assistant de descente et un assistant de démarrage en côte font également leur entrée sur le modèle SUV. Le choix de moteurs s'élargit également et comprend désormais quatre moteurs à essence de 2,0 à 3,5 litres de cylindrée ainsi qu'un nouveau diesel de 2,2 litres.

Quatrième génération, 2013 - 2018

Pour la quatrième génération du RAV4, l'empattement est uniformisé au niveau mondial. Parallèlement, le modèle gagne 23,5 centimètres en longueur par rapport à son prédécesseur, ce qui se traduit par une augmentation de 47% du volume du coffre. La nouvelle suspension améliore le confort de conduite et assure une conduite plus active sans compromettre la stabilité. Le système de traction intégrale bénéficie du nouveau système intelligent Dynamic Torque Control ainsi que d'une commande de virage et d'un mode sport.

30 ans du Toyota RAV4 : l'icône des SUV fête son anniversaire

Toyota RAV4, quatrième génération

En ce qui concerne les propulsions, le choix se porte d'abord sur des moteurs à essence de 2,0 et 2,5 litres ainsi que sur des moteurs diesel de 2,0 et 2,2 litres, avant qu'une version entièrement hybride ne soit introduite pour la première fois en 2016. Elle a une puissance système totale de 197 ch, qui est mise sur la route en combinaison avec la transmission intégrale électronique E-Four.

Cinquième génération, de 2018 à aujourd'hui

La cinquième génération sera lancée en Europe début 2019. Un an plus tard, le RAV4 atteindra le cap des dix millions d'unités vendues dans le monde. Le RAV4 actuel est le premier SUV basé sur la plateforme Toyota New Global Architecture, qui se caractérise par un centre de gravité bas, un poids réduit et un châssis stable pour une maniabilité et une stabilité exceptionnelles.

30 ans du Toyota RAV4 : l'icône des SUV fête son anniversaire

Toyota RAV4, cinquième génération

En Europe occidentale, le RAV4 est désormais exclusivement proposé en version hybride : La quatrième génération de la technologie hybride de Toyota, associée à un nouveau moteur hybride Dynamic Force de 2,5 litres, apporte des améliorations considérables en termes de puissance, de réactivité et d'efficacité. Une autre innovation technique de la gamme sera suivie en 2020 par le premier RAV4 hybride rechargeable avec 75 kilomètres d'autonomie en mode purement électrique selon WLTP.

Dans le monde entier, le RAV4 est devenu un véritable succès commercial. En 2018 et 2019, il est le modèle de SUV le plus vendu au monde et atteindra fin 2023 le jalon des 14 millions de véhicules vendus dans le monde, dont plus de 2,5 millions en Europe. Les motorisations hybrides ou hybrides rechargeables représentent désormais un remarquable 91% des nouvelles ventes de RAV4 en Europe, les plus gros marchés étant la France, l'Italie, la Pologne, l'Espagne et le Royaume-Uni.