D'après un média japonais, la mécanique de la future Toyota Supra ne serait toujours pas définie puisqu'on parle aujourd'hui d'un nouveau moteur thermique de 400 chevaux.

Prévue pour 2018, la prochaine Toyota Supra devrait partager quelques éléments communs avec la future BMW Z5, fruit du partenariat entre les deux constructeurs depuis 2012. Érigée au rang de mythe par de nombreux passionnés d'automobile, la Supra est très attendue et ne devra pas décevoir ses fans. Cela commence bien entendu, au delà du style, pas la motorisation de l'engin. Aujourd'hui, un média japonais nous apporte un peu plus de précision quant à la mécanique de la voiture.

À lire aussi : Toyota Supra 2018 : place à l'hybridation ?

Au delà du fait qu'elle soit hybride, on aurait pu penser qu'elle bénéficie du savoir-faire de la marque allemande pour le développement du moteur thermique et hérite de sa propre technologie pour la conception du moteur électrique. Finalement, c'est une autre piste qui semble se dégager avec l'intégration d'un moteur thermique propre à Toyota puisqu'on évoque l'incorporation d'un V6 bi-turbo codé 943F en interne.

Ce moteur n'est pas encore commercialisé mais devrait équipé prochainement les futures Lexus GS et LS et devrait développer la bagatelle de 400 chevaux et 440 Nm de couple. Avec une telle cavalerie sous le capot, est-il nécéssaire d'implanter un moteur électrique ? La marque japonaise prévoit-elle l'arrivée de deux déclinaisons pour sa Supra ? Une entièrement thermique et une seconde hybride ? Nous aurons surement plus de précisions dans les mois à venir.

Abonnez-vous à la newsletter

Toyota confirms Supra revival concept for 2016 reveal