Essai Nissan Qashqai restylé (2017) - Une star vraiment légitime ?

On ne présente plus le Nissan Qasqhai. Lancé en 2007 puis renouvelé en 2014, le SUV nippon fait figure de star du marché et il est aujourd'hui le modèle le plus vendu de sa catégorie en Europe. Pourtant, la concurrence est rude et les rivaux ne cessent de se renouveler, notamment ces derniers temps avec le lancement d'un nouveau Peugeot 3008 et d'une seconde génération de Volkswagen Tiguan, sans oublier l'arrivée des Seat Ateca et Škoda Karoq. Dans ce contexte, le Qasqhai restylé doit s'acquitter d'une mission plutôt périlleuse, celle de tenir tête à des rivaux de conception plus moderne. Y parviendra-t-il ? Pour le savoir, nous sommes allés à sa rencontre sur les terres autrichiennes.

Nissan Qashqai Facelift (2017)

Une ligne plus musclée

Aujourd'hui, les constructeurs ne font pas preuve d'une grande audace lorsqu'il s'agit de restyler un modèle. Il faut donc saluer l'initiative de Nissan, qui a opté pour des changements assez visibles, et ce afin de reprendre l'identité esthétique des dernières productions de la marque. Concrètement, cela est surtout visible à l'avant, avec un capot redessiné et surtout l'apparition d'un jonc chromé en V plus marqué au niveau de la calandre. De plus, les projecteurs évoluent subtilement, avec une signature LED mise en valeur, et le bouclier adopte des lignes plus agressives, qui procurent un soupçon de virilité supplémentaire au Qasqhai. En revanche, les changements sont peu perceptibles à l'arrière, où l'on note simplement une nouvelle signature lumineuse avec un effet ...