Que vaut la nouvelle Kia Stinger GT face à l'une des références dans le milieu des berlines dynamiques ?

- Essai comparatif réalisé par Yann Lethuillier et Tran Ha.

Kia qui développe et commercialise une sportive ? En 2018 ? Oui c'est possible. Et force est de constater que pour un premier jet dans le segment ultra concurrentiel des berlines sportives, la firme coréenne s'en sort avec les honneurs. Mais que vaut-elle face à des rivales déjà bien ancrées dans ce marché ? C'est ce que nous avons voulu vérifier à travers cet essai comparatif entre l'Audi S5 Sportback, l'une si ce n'est la référence dans le domaine, et cette nouvelle Kia Stinger GT qui espère bien faire de l'ombre à la concurrence Allemange et, en plus de ça, donner une nouvelle image à la marque asiatique.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Esthétique : Kia Stinger GT

Si cette catégorie demeure purement subjective, nous allons tout de même mettre en avant celle qui paraît la plus sportive à nos yeux. À ce jeu, c'est la Coréenne qui remporte très largement ce duel. L'Audi préfère jouer la carte de la sobriété, comme pour tous les modèles badgés S cela dit. Seul un œil averti saura faire la différence entre une Audi A5 simplement équipée d'un pack S line et une S5. L'Allemande se distingue essentiellement par des jantes de 19 pouces, des boucliers spécifiques, une quadruple sortie d'échappement et des coques de rétroviseurs argentées. La Kia fait preuve de plus d'extravagance, notamment avec ses prises d'air (factices) au niveau du capot, une face avant plus agressive, des jantes de 20 pouces et une quadruple sortie d'échappement. C'est d'ailleurs sous la direction d'un Français, Gregory Guillaume, Chef du Design de Kia Motors Europe, que l'on doit les lignes et les courbes de la Stinger.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

À la question : "Laquelle j'achète si je prends en compte uniquement le style ?", je me tournerais plutôt vers l'Audi S5. Dans cette catégorie, les clients recherchent de la sportivité, mais discrète. L'Audi répond parfaitement à cette attente. Si l'on souhaite avoir quelque chose de plus exubérant, l'Audi RS 5 répondra parfaitement à cela. La Kia Stinger GT en fait peut-être un peu trop d'un coup. Elle remporte bien évidemment cette catégorie de par son originalité et ses attributs esthétiques, mais encore faut-il pouvoir l'assumer tous les jours car mine de rien, malgré 370 chevaux, c'est une voiture qui peut être amenée à être utilisée tous les jours.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Habitacle : Audi S5 Sportback

À bord, l'Audi S5 se distingue une nouvelle fois par une qualité de finition absolument irréprochable. Les matériaux sont de qualité et les ajustements frôlent la perfection. L'ergonomie est en plus de ça au rendez-vous, même si on regrette toujours l'absence d'un écran tactile à bord. Le système d'info-divertissement bénéficie d'un graphisme clair et précis, et l'agencement des menus est également plutôt bien fait. Notons également la présence de l'Audi Virtual Cockpit (de série), le combiné d'instrumentation digital qui prend la place des compteurs à aiguilles classiques. Enfin, si l'assise est un peu ferme, les sièges Sport S (en option à 1120 euros) garantissent un maintien latéral idéal pour une conduite dynamique.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Du côté de la Kia Stinger GT c'est un peu plus rustre, même si nous devons avouer que la marque coréenne s'est très clairement inspirée des Allemands. On retrouve même un peu de Mercedes dans l'ergonomie de la console centrale. Si les matériaux sont de moins bonne qualité dans l'ensemble, la Stinger est loin d'être ridicule à ce niveau. L'ergonomie est un peu moins compliquée qu'à l'intérieur de l'Audi, mais c'est aussi parce qu'elle bénéficie d'un écran tactile qui supprime mine de rien pas mal de commandes physiques. Notons malheureusement que la Coréenne ne dispose pas de combiné d'instrumentation numérique, même en option. Enfin en matière d'habitabilité, la Kia Stinger est globalement plus accueillante pour les passagers arrière que l'Audi. Logique puisqu'avec ses 4,83 mètres de long, elle devance de huit centimètres la S5 Sportback et ses 4,75 mètres. Mais l'Allemande creusera l'écart avec son coffre de 480 litres contre seulement 406 litres pour la Stinger.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Fiche Technique : Audi S5 Sportback

 
Audi S5 Sportback
Kia Stinger GT
Motorisation 6 cylindres en V, 2995 cm3, turbo 6 cylindres en V, 3342 cm3, bi-turbo
Puissance 354 chevaux à 5400 tr/min 370 chevaux à 6000 tr/min
Couple 500 Nm de 1370 à 4500 tr/min 510 Nm de 1300 à 4500 tr/min
Transmission Boîte automatique à huit rapports Boîte automatique à huit rapports
Type de transmission Intégrale Intégrale
0 à 100 km/h 4,7 secondes 4,9 secondes
Vitesse de pointe 255 km/h 270 km/h
1000 mètres D.A. 23,8 secondes 25,8 secondes 
Poids 1735 kilos

1909 kilos

Même si la Kia Stinger GT est plus puissante, on observe que les performances sont nettement en faveur de l'Allemande. Sur l'exercice du 0 à 100 km/h, l'Audi met 0,2 seconde de moins tandis que sur le 1000 mètres départ-arrêté la S5 est même deux secondes plus rapide. Le poids est évidemment la principale cause de ces chiffres en défaveur de la Coréenne. En effet, avec 174 kilos d'écart sur la balance, l'Audi S5 Sportback n'est pas une ballerine, mais la Stinger dépasse l'entendement avec 1909 kilos à vide.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Sur la route : Audi S5 Sportback

Contact et la sonorité de nos deux voitures s'avère plutôt discrète. Le V6 de l'Audi se montre tout de même plus expressif et l'échappement émet un grondement assez discret mais suffisamment rauque pour se rendre compte qu'il s'agit bien d'un modèle à part. La Kia Stinger GT émet une sonorité quasiment quelconque malgré ses quatre sorties d'échappement qui pourraient laisser penser le contraire. Et ce n'est pas en montant dans les tours que cela va changer puisque les turbos étouffent le bruit du moteur. On aurait aimé, comme sur l'Audi, au moins quelques petites "déflagrations" au moment des passages de rapports à haut régime.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

À bord de l'Audi S5 Sportback, le V6 se montre vigoureux et engageant. Plein à quasiment tous les régimes, ce six cylindres est aujourd'hui l'un, si ce n'est le meilleur de la production actuelle. Les 500 Nm de couple sont disponibles tôt, dès 1350 tr/min, la poussée est constante et l'allonge est assez exceptionnelle pour un moteur suralimenté. Aussi bien à l'aise en conduite souple qu'en conduite dynamique, ce moteur sait absolument tout faire et il est aujourd'hui bien compliqué de lui trouver un défaut majeur. Pour supporter les 500 Nm de couple, point de boîte à double embrayage S tronic, mais à une "ancienne" boîte automatique Tiptronic à huit rapports. La puissance est transmise aux quatre roues via un système de transmission intégrale quattro.

Le moteur V6 3,3 litres bi-turbo de la Kia Stinger est étrangement bien moins engageant. Disposant de 370 chevaux et 510 Nm de couple, celui-ci se montre vigoureux mais semble disposer de moins de "punch" par rapport au V6 de l'Audi. L'allonge est d'ailleurs moins prononcée par rapport à l'Allemande. Ce moteur nous a paru dans tous les cas bien plus policé, quitte même parfois à manquer un peu de caractère. En revanche, lorsqu'il s'agit de relancer la voiture, les deux turbos se mettent rapidement en exécution et le temps de réponse est quasiment inexistant.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)
Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Sportives mais polyvalentes avant tout, nos deux autos font preuve d'une aisance assez remarquable en milieu urbain. Sur un filet de gaz, leurs velléités de sportives se gomment d'un coup pour laisser place à deux autos confortables et parfaitement utilisables au quotidien. Mais avec respectivement 354 et 370 chevaux sous le capot, c'est surtout bien loin des villes qu'il faut se rendre pour prendre mesure de leurs capacités. De ce côté-là, ces deux voitures se montrent assez proches au niveau du comportement. Grâce à leur système de transmission intégrale, elles se montrent toutes les deux très sécurisantes et verrouillent très rapidement la moindre perte de motricité par une intervention assez brusque de l'ESP.

Dans tous les cas, la philosophie des deux autos est la même : proposer deux voitures dynamiques à défaut d'être sportives, tout en conservant un degré de polyvalence assumé.

Point d'appel/contre-appel pour manier avec entrain nos deux protagonistes. Difficile de prendre vraiment du plaisir à bord quand on aime la conduite sportive pure et dure qui mise avant tout sur une bonne dose de sensationnelle. Dans tous les cas, la philosophie des deux autos est la même : proposer deux voitures dynamiques à défaut d'être sportives, tout en conservant un degré de polyvalence assumé. De par son poids plus contenu, l'Audi S5 Sportback se montre toutefois bien plus agile que la Kia Stinger GT. Mieux suspendue, l'Allemande s'affaissera moins sur ses appuis et assurera une tenue de cap bien meilleure que la Coréenne. Cette dernière s'écrasera un peu plus sur ses appuis, notamment lors des phases de freinage où le train avant éprouvera quelques difficultés à se maintenir et à relancer vigoureusement la voiture en sortie de courbe.

Prix et équipements : Kia Stinger GT

L'Audi S5 Sportback débute à partir de 76'920 euros. La Kia Stinger GT à partir de 60'000 euros. Là où la Coréenne enterre littéralement l'Allemande, c'est au niveau des options. Comme à leurs habitudes, les constructeurs asiatiques proposent des voitures d'emblée bien équipées. C'est le cas de la Stinger GT qui hérite de tous les équipements disponibles dans sa gamme. La seule option au catalogue reste la peinture métallisée. Du côté de l'Audi, si en plus de ça celle-ci démarre quasiment 17'000 euros plus chère en entrée de gamme que la Stinger, il faudra rajouter en plus de ça pas mal d'options pour arriver au niveau de notre modèle d'essai. Effectivement, celui-ci compte environ 18'940 euros d'option, ce qui fait grimper la facture à 95'860 euros.

Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Si ce sont surtout des éléments technologiques et d'aides à la conduite qu'il faudra rajouter pour l'Audi, il faudra également ne pas oublier le différentiel quattro Sport (1630 euros) et la direction dynamique (1210 euros) pour arriver à ce niveau de performance. En France, il faudra malheureusement compter sur un malus écologique pour nos deux modèles. C'est l'Allemande qui s'en sort le mieux avec un malus de 7340 euros en raison de rejets de 174 g/km. La Coréenne s'en tire avec le malus maximal de 10'500 euros en raison de rejets de 244 g/km de CO2.

Victoire : Audi S5 Sportback

L'Audi S5 Sportback triomphe face à une Kia Stinger GT qui n'a pas démérité. Pour une première incursion dans l'univers des berlines sportives, Kia n'a pas à rougir, bien au contraire. La Stinger se distingue par des atouts dynamiques indéniables, mais demeure toutefois bien trop lourde pour pouvoir faire de l'ombre à une Audi aussi à l'aise en conduite dynamique qu'en utilisation plus conventionnelle. Bien évidemment c'est ce critère qui, à nos yeux, est le plus important quand on envisage l'acquisition de ce type de voiture.

Lire aussi :

Alors bien évidemment Kia Stinger GT tire son épingle du jeu grâce à un style très marqué et surtout des tarifs, après immatriculation, largement inférieurs à ceux de l'Audi S5 Sportback. À ce petit jeu, avant d'annoncer que la Kia est une bonne affaire, disons que l'Audi est proposée à des tarifs absolument démentiels. Heureusement que les qualités dynamiques sont au rendez-vous pour l'Allemange, ce qui lui permet de remporter, d'une courte tête, ce duel contre la riposte venue de Séoul.

Note : Durant notre essai, la Kia Stinger disposait de son moteur de 370 chevaux. Celui-ci a été revu à la baisse depuis, passant ainsi à 356 chevaux à cause des nouvelles homologations sous le cycle WLTP.

 

Galerie: Essai comparatif - Kia Stinger GT / Audi S5 Sportback (2018)

Photo: Tran HA