... Ou attendre la nouvelle génération qui arrive ?

Lancé en 2013, l'Opel Mokka X est un petit SUV qui se place aujourd'hui à mi-chemin entre les Grandland X et Crossland X. Toutefois, avec à peine 7 cm de plus que ce dernier, le Mokka X créée un peu de confusion dans la gamme d'Opel : pour les différencier, le Mokka X se positionne davantage comme un baroudeur avec son look affirmé et sa transmission 4x4 optionnelle, tandis que le Crossland X est plus urbain et s'adresse aux familles.

Faisant désormais partie du Groupe PSA, Opel devrait renouveler son petit SUV l'année prochaine, avec une seconde génération du Mokka X qui partagera sa plateforme CMP avec les nouvelles Peugeot 2008 et DS 3 Crossback. Elle devrait d'ailleurs être produite en France aux côtés de cette dernière, à Poissy (78), et offrir dans sa gamme une motorisation 100% électrique. En attendant cette nouvelle génération, que reste-t-il de l'actuel Mokka X ? Pour le découvrir, nous avons pris le volant d'une version dotée de la motorisation essence quatre cylindres 1.4 Turbo de 140 chevaux !

Un design élégant et robuste

Lors de son restylage survenu en 2016, le Mokka X s'est offert une face avant plus épurée et élégante, en phase avec les dernières productions d'Opel, tout en conservant son look de baroudeur affirmé. La technologie se veut moderne avec des phares directionnels adaptatifs à LED, tandis que les attributs baroudeurs sont mis en valeur avec des sabots gris façon aluminium à l'avant et à l'arrière, ainsi que des protections en plastique noir brut en partie basse de la carrosserie.

D'élégantes touches de chrome sont disposées çà et là, et contrastent sur la teinte Rouge Eclat de notre modèle d'essai avec des éléments peints en noir brillant, comme par exemple le toit, les rétroviseurs, ou encore les jantes "Glossy Black" de 18 pouces : autant d'éléments que l'on retrouve sur la version spéciale "Black Edition".

Essai Opel Mokka X

Un intérieur sérieux et soigné

L'intérieur de l'Opel Mokka X a été également revu lors de son restylage de mi-carrière, avec des lignes fluides qui tranchent avec l'habituelle austérité allemande. Toutefois, l'ambiance reste sobre avec des teintes sombres, contrastant subtilement avec des éléments noirs brillants, que l'on retrouve essentiellement sur la planche de bord.

Au centre de celle-ci, nous retrouvons un écran tactile de 7 pouces, commandant le système d'infotainment IntelliLink qui offre notamment la navigation GPS 3D, les commandes vocales, mais également la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto : de quoi retrouver tout l'univers de votre smartphone directement sur l'écran tactile de la voiture. Les passagers apprécieront également le hotspot Wi-Fi embarqué, qui nécessite un abonnement pour obtenir une connexion internet lors de vos trajets, et vous pourrez compter sur le système Opel OnStar qui comprend l'assistance et l'appel d'urgence géolocalisé, utile en cas d'accident ou de panne.

À ce propos, niveau technologies et équipements embarquées, l'Opel Mokka X n'est pas avare puisqu'il propose notamment l'aide au démarrage en côte et l'assistance à la descente, la reconnaissance des panneaux, l'alerte anticollision, l'avertisseur de changement de voie, l'aide au stationnement avant et arrière, la caméra de recul, sans oublier l'accès et démarrage mains libres, le système audio Bose ou encore les sièges avant chauffants.

Les matériaux et finitions sont soignés, même si on pourrait lui reprocher la présence de quelques plastiques durs en partie basse : cependant, rien de bien choquant par rapport à ce qui se fait habituellement chez la concurrence sur ce segment. L'habitabilité est bonne, notamment aux places arrière, tandis que le coffre offre un volume de 356 litres, pouvant atteindre les 1372 litres une fois la banquette rabattue, libérant ainsi un plancher plat. Les aspects pratiques sont appréciables, avec de nombreux rangements complétés par un tiroir dissimulé sous le siège passager.

Essai Opel Mokka X

Polyvalent mais sans grande fantaisie

Pour la fin de carrière de cette première génération de Mokka X, Opel propose dans sa gamme le 1,6 litre diesel CDTI de 136 chevaux, disponible en boîte manuelle à six rapports et en boîte automatique à six rapports, tandis que notre modèle d'essai est animé par le 1,4 litre Turbo essence de 140 chevaux, proposé en boîte manuelle à six rapports. Cette motorisation peut également se décliner en version "Bicarburation", qui permet au Mokka X de fonctionner à l'essence ou au GPL.

La polyvalence est le maître mot au volant de cet Opel Mokka X : s'il est aussi disponible en quatre roues motrices pour sortir des sentiers battus, notre modèle d'essai est doté d'une simple traction avant, qui ne l'empêche pas d'offrir un comportement homogène sur la route. En effet, la voiture est sérieuse mais toutefois sans grande fantaisie : on aurait apprécié un peu plus de dynamisme sur les routes sinueuses, mais elle privilégie avant tout le confort, avec un amortissement bien dosé et une tenue de route rassurante, pour les longs trajets.

Mais le principal point faible du Mokka X est sûrement son poids, avec quasiment 1,4 tonne sur notre version d'essai : cela se ressent sur les performances, avec un 0 à 100 km/h effectué en 10,2 secondes malgré la présence de 140 chevaux, mais surtout sur les émissions de CO2 avec une valeur mixte de 147 g/km, entraînant malheureusement un malus écologique assez dissuasif... Heureusement, sa motorisation est assez souple et agréable à mener, tout en lui offrant suffisamment de reprises pour s'adapter aux différentes situations de conduite du quotidien : avaler les kilomètres ne sera donc pas un problème.

Essai Opel Mokka X

En conclusion

Si l'Opel Mokka X a su se maintenir au goût du jour avec un design attrayant et un niveau d'équipements assez riche, il offre au volant des prestations plutôt sérieuses, mais on regrettera son manque de dynamisme, notamment dû à son poids qui entraîne également une consommation et des émissions de CO2 élevées. La prochaine génération devrait sans aucun doute corriger le tir grâce au savoir-faire du Groupe PSA, mais si l'actuel Mokka X vous plaît, sa fin de carrière est toutefois l'occasion de profiter d'offres spéciales pour en acquérir à un tarif attractif.

En effet, le Mokka X débute habituellement à partir de 23'800 €, pour une finition "Innovation 120 ans" dotée du moteur 1,4 litre Turbo de 140 chevaux, tandis que notre modèle d'essai, un Opel Mokka X Black Edition animé par ce même bloc essence avec boîte manuelle BVM6, est affiché à partir de 25'250 €, hors options... Mais à ce jour, Opel propose encore une sélection de modèles en stock, qui bénéficient d'une remise de 2500 € ainsi que d'une aide à la reprise de 1500 € (soit 4000 € au total), s'ajoutant à la valeur de reprise d'un véhicule d'occasion.

Au niveau de la consommation, Opel annonce une valeur mixte de 6,4 litres aux 100 km, soit des émissions de CO2 de 147 g/km : une valeur plutôt élevée, qui ne lui permet pas d'échapper au malus écologique, de 1260 € en 2019. En pratique, nous avons relevé une consommation moyenne de 7,5 litres aux 100 km, assez élevée face aux motorisations concurrentes de puissance similaire.

Photos : Tran HA / Motor1.com

Essai Opel Mokka X
Points positifs Points négatifs
Polyvalence Poids élevé
Habitabilité et vie à bord Manque de dynamisme
Niveau d'équipements Consommation assez élevée

 

Opel Mokka X Black Edition - 1.4 Turbo 140 BVM6

Motorisation Essence Ecotec Turbo, 4-cylindres en ligne, 1364 cm³, 16 soupapes
Puissance 140 chevaux / 200 Nm
Transmission Boîte mécanique à 6 rapports
Type de transmission Traction avant
0-100 km/h 10,2 secondes
Vitesse maximum 196 km/h
Poids 1394 kg
Volume de coffre 356 litres / 1372 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 8,0 l/100 km / Extra-urbain : 5,4 l/100 km / Mixte : 6,4 l/100 km
Prix de base 23'800 €
Prix de la version testée 26'050 €

Galerie: Essai Opel Mokka X

Photo: Tran HA