Une remplaçante est d'ores et déjà prévue, mais elle ne devrait pas arriver avant la fin de l'année 2020.

Nous nous étonnions encore de la pertinence d'un Mokka X au sein du catalogue de la marque au Blitz, notamment après les arrivées successives des Crossland X et Grandland X. Commercialisé avant le rachat d'Opel par le groupe PSA, le Mokka X a fait de la résistance jusqu'à aujourd'hui, où la firme allemande annonce la fin de la production du modèle. Il n'y a rien de vraiment étonnant à cela compte tenu du fait que la voiture date tout de même de 2013. Son cycle de vie de sept ans fut, à quelques mois près, respecté. Rappelons que la voiture a eu le droit à un restylage en 2016, ce qui lui a valu l'ajout du suffixe "X" dans son nom. Il reste néanmoins quelques voitures en stock si jamais vous êtes intéressé, Opel annonce même jusqu'à 5000 euros de remise sur son site internet.

Un million d'exemplaires vendus

Même en la présence des Crossland X et Grandland X, Opel, et le groupe PSA d'une manière générale, trouvent toujours de la pertinence envers ce produit, d'autant plus qu'il s'est plutôt bien écoulé. En effet, celui-ci s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde. À titre indicatif, en France, depuis le début de l'année, il s'en est écoulé 2505, tandis qu'il s'est vendu à 7516 unités sur l'ensemble de l'année 2018. Depuis la rentrée, c'est un peu le grand chamboulement dans le catalogue Opel, où le groupe PSA tente de rationaliser au maximum la gamme et mettre fin aux véhicules "estampillés" General Motors avec des rejets de CO2 qui ne sont plus vraiment en phase avec les attentes du législateur. Ainsi, depuis quelques mois, le constructeur a stoppé la production des Opel Karl, Adam, Zafira et Insignia Country Tourer.

Une seconde génération dans les cartons

L'Opel Mokka X devrait tout de même avoir le droit à une seconde génération. Celle-ci devrait être présentée dans le courant de l'année 2020 et arriver en concession à la fin de cette même année. Sans surprise, elle devrait reposer sur la plateforme du nouveau Peugeot 2008 ou encore de la DS 3 Crossback. Du côté des moteurs, ce sera du même acabit puisqu'elle héritera du trois cylindres 1,2 PureTech décliné sous plusieurs niveaux de puissance. Une version électrique pourrait aussi être prévue et basée sur la plateforme e-CMP du groupe PSA. Là aussi, elle devrait être calquée sur les Peugeot e-2008 et DS 3 Crossback E-Tense avec un moteur électrique développant 136 chevaux. Réponse l'année prochaine.

Galerie: Essai Opel Mokka X

Photo: Tran HA