On doit l'admettre : chaque nouvel essai d'un hybride diesel rechargeable Mercedes suscite beaucoup de curiosité et d'attentes, compte tenu de la grande efficacité démontrée lors des essais précédents. Ces mêmes attentes que nous avions avant le test de consommation de la Mercedes Classe C break avec moteur diesel hybride rechargeable et qui, n'ont pas été déçues.

En effet, la voiture familiale de Stuttgart a obtenu un résultat extraordinaire avec une consommation moyenne de seulement 2,90 l/100 km (34,48 km/l), en dépensant 24,56 euros (18,21 euros d'essence + 6,35 euros d'électricité) pour le trajet standard de 260 km entre Rome et Forlì. En quittant Rome et avec une batterie à 100 %, on a réussi à parcourir 96 km en mode électrique.

Une consommation record

Il suffit de regarder les chiffres de consommation réelle pour se rendre compte que cette Classe C break a un rendement exceptionnellement élevé, principalement grâce à la bonne capacité de sa batterie (25,4 kWh).

Mercedes Classe C Break

Mercedes Classe C Break

Avec 2,90 l/100 km, la Mercedes C 300 de, break Plug-in Hybrid obtient le troisième meilleur résultat global de tous les temps, à égalité avec la Hyundai Ioniq Plug-in Hybrid 2018 et juste derrière sa jumelle à essence, la Mercedes C 300 e break Plug-in Hybrid (2,80 l/100 km - 35,7 km/l).

En revanche, les chiffres de consommation d'autres modèles hybrides rechargeables de la même catégorie sont plus élevés, comme la Skoda Superb break iV (4,20 l/100 km - 23,8 km/l), la Citroën C5 X Hybrid 225 E-EAT8 (4,55 l/100 km - (21,9 km/l) et la BMW 330e (4,75 l/100 km - 21,0 km/l).

Une voiture familiale basse, élégante, puissante et ultra-équipée

La voiture d'essai est une Mercedes C 300 de Plug-in hybrid Break AMG Line PREMIUM PLUS, une voiture familiale ultra-luxueuse déjà équipée de série de jantes en alliage de 18 pouces, d'un toit coulissant panoramique, de phares Matrix à LED numériques, de garnitures extérieures AMG Line, de vitres teintées, d'une climatisation automatique tri-zone, de sièges avant chauffants et refroidissants électriques avec mémoire, d'un affichage tête haute, de la réalité augmentée pour la navigation MBUX et du système audio Burmester 3D Surround Sound System.

Mercedes-Benz Classe C break (2021)

Mercedes Classe C break, l'intérieur

L'ajout d'options telles que la peinture métallisée Patagonia Red Manufaktur, les packs Night et Energizing Plus et les inserts intérieurs en bois de tilleul font grimper le prix catalogue à environ 87 000 euros.

Avec cette configuration, vous obtenez un break pratiquement complet et très satisfaisant qui offre un coffre très long et pas trop haut, un équipement de premier ordre tant au niveau des aides à la conduite que de la sécurité et du confort, ainsi que la puissance agréable des 313 ch (197 + 129 ch) exprimée globalement par ce 2.0 turbodiesel électrifié à traction arrière et accouplé à l'excellente boîte de vitesses automatique 9G-Tronic Plus à 9 rapports. Le seul défaut, surtout pour ceux qui sont habitués aux SUV, est la "lumière" peu abondante dans l'habitacle.

Mercedes Classe C break, l'essai vidéo

Elle parcourt également plus de 100 km en mode électrique

Lorsque la batterie est déchargée, la Mercedes C 300 de, perd un peu de son efficacité magique, comme le montre la consommation en usage quotidien en ville et sur autoroute, proche de celle d'autres familiales diesel de puissance et de taille similaires. Le réservoir diesel de 50 litres garantit une autonomie moyenne d'environ 700 km, avec des pointes d'environ 1 000 km en conduite économique.

En revanche, si la batterie de 25,4 kWh est maintenue chargée, il est facile de parcourir au moins 80 km sans émissions, et même jusqu'à 120 km avec un réservoir plein dans des conditions idéales. La puissance de recharge en courant alternatif de 11 kW est également très utile, tandis que la recharge en courant continu de 55 kW, encore plus pratique, est une option qui coûte 610 euros de plus.

Mercedes Classe C Break

Mercedes Classe C break, vue arrière

Faible consommation de la batterie

  • Consommation urbaine et extra-urbaine : 7,0 l/100 km (14,2 km/l)  Autonomie théorique de 710 km
  • Autoroute : 6,6 l/100 km (15,1 km/l)
    755 km d'autonomie théorique
  • Economie : 4,6 l/100 km (21,7 km/l)
    1 085 km d'autonomie théorique

Ce que dit le certificat d'immatriculation

Modèle Alimentation Puissance Homologation Masse à vide

Émissions de CO2

(WLTP)

Mercedes C 300 de Plug-in hybrid break AMG Line PREMIUM PLUS  Hybrid
(Diesel)
145 kW Euro 6d-ISC-FCM
(Risp Reg UE 2018/1832 AP)
2.090 kg 13 g/km

Données

Voiture : Mercedes C 300 de Plug-in hybrid break AMG Line PREMIUM PLUS
Prix de base : 81 701 euros
Date de l'essai : 11/12/2023
Conditions météorologiques (départ/arrivée) : Pluie, 13°/ Pluie, 5°
Prix du carburant : 1,744 euro/litre (diesel) - 0,25 euro/kWh (électricité)
Kilométrage du test : 880
Total des kilomètres au début du test: 1.950
Vitesse moyenne sur le trajet Rome-Forlì : 77 km/h
Pneus: Pirelli Sottozero 3 Winter 240 Series II - 225/45 R18 95V M+S XL MO (Label UE : D, B, 69 dB)

Consommation de carburant

Moyenne "réelle" : 2,90 l/100 km (34,48 km/l)
Ordinateur de bord : 3,0 l/100 km
À la pompe : 2,8 l/100 km

Les comptes en poche

Dépenses "réelles" : 24,56 euros (18,21 euros d'essence + 6,35 euros d'électricité)
Dépenses mensuelles : 40,46 euros (800 km par mois) *.
Quelle distance parcourt-on avec 20 euros : 395 km *
Distance parcourue avec un plein : 1 724 km
* Sans compter les dépenses d'électricité

Galerie: Mercedes Classe C Break