De nombreux passionnés pensent que la Subaru WRX est devenue trop douce. La version la plus récente ressemble moins à une voiture de performance qu’à une berline Impreza normale équipée d’un turbo et l'arrêt de la STI ne fait que renforcer ces sentiments. Mais la WRX peut encore tenir tête sur un tracé de rallye. Cette vidéo en est la preuve. 

L'école de rallye "Team O'Neil" du New Hampshire a mis la main sur une nouvelle WRX pour voir si son héritage est toujours d'actualité. Heureusement, le système de transmission intégrale standard de la voiture se comporte exactement aussi bien que prévu, l'instructeur et hôte, Wyatt Knox, le qualifiant de "sacrément parfait".

Knox affirme également que la WRX de 272 chevaux est un peu plus rapide que ce à quoi il s'attendait, surtout après avoir piloté des STI plus puissantes dans le passé. Il attribue la tenue de route sur gravier à la distribution de puissance purement mécanique de Subaru, affirmant qu'elle est réglée avec précision.

Une voiture imbattable ?

Même si nous ne pensons pas que de nombreux propriétaires de WRX feront décoller leur voiture de cette manière, Knox affirme que la voiture saute "très bien", affirmant qu'elle vole à travers le niveau de l'air, ce qui signifie que le nez ne plonge pas d'abord dans le sol à l'atterrissage, comme toute bonne voiture de rallye. 

Sans surprise, la WRX piétine tous les autres concurrents dans le classement des courses par étapes chronométrées de l'équipe O'Neil, en réalisant un temps deux secondes plus rapide que le véhicule le plus rapide suivant. Preuve que même avec la disparition de la STI, la WRX est toujours la reine des voitures de rallye légales sur route... jusqu'à ce que l'équipe O'Neil teste la GR Corolla dans des conditions similaires ?