Connaissez-vous la Garantie Incendie ?

Actes de vandalisme, accidents ou problèmes techniques, ce sont plus de 44 600 voitures qui ont brûlé en 2016 (Source : Centre de documentation et d’information de l’assurance). Une voiture qui brûle sur l’autoroute après l’inflammation d’un fluide ou un problème électrique, une autre incendiée par des manifestants ou des vandales, le résultat est identique pour le propriétaire du véhicule, mais qu’en est-il de l’indemnisation ?

Garantie incendie : de quoi s’agit-il ?

En cas d’incendie d’un véhicule, c’est une garantie spécifique qui prend en charge les dommages causés. Cette garantie incendie facultative couvre la plupart des origines :

- combustion avec flammes
- combustion spontanée due à un problème technique
- incendie dû à la foudre
- explosion
- propagation d’un incendie aux alentours (feu de forêt, autre voiture…)
- acte de malveillance, émeute, manifestation, terrorisme, sabotage…

Comme tout contrat d’assurance, la garantie incendie s’accompagne de certaines exclusions. Certaines de ces clauses sont communes à tous les contrats, d’autres peuvent être spécifiques à votre assureur.

Comment être indemnisé en cas d’incendie de votre voiture ?

Si la garantie incendie couvre la plupart des dommages causés par le feu, la procédure de déclaration auprès de l’assurance varie en fonction des origines :

Pour les situations communes, la déclaration d’incendie doit être transmise à votre assureur dans un délai de 5 jours après le sinistre.

S’il s’agit d’un acte criminel tel que vandalisme, malveillance, terrorisme ou sabotage, vous devez obligatoirement déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie. Lors du dépôt de plainte, il vous sera remis un récépissé à joindre avec votre déclaration de sinistre.

Dans les deux cas, il est recommandé d’ajouter des photos du véhicule avant et après le sinistre. Ajoutez également les documents qui précisent la valeur du véhicule et ceux qui indiquent son état avant sinistre (factures de réparation, d’entretien, etc.).

Le montant de l’indemnisation est calculé sur la base de la valeur marchande du véhicule (cote Argus). Pour un véhicule récent couvert par une garantie valeur à neuf, il sera remplacé dans les conditions précisées par le contrat d’assurance.

Votre véhicule a été incendié et vous n’êtes pas assuré ?

Dans l’hypothèse où l’incendie de votre véhicule est la conséquence d’une infraction pénale, vous disposez d’un délai de 3 ans pour saisir la commission d’indemnisation des victimes d’infraction (Civi). Sous réserve de remplir certaines conditions, vous pouvez espérer une indemnisation.

Comment souscrire à la garantie incendie ?

Que vous résidiez en environnement urbain ou rural, l’incendie de votre véhicule peut toujours survenir. Comme l’a souligné le rappel récent de 700 000 véhicules Volkswagen, même une voiture neuve présente un risque d’incendie.

La garantie incendie peut-être souscrite de deux manières différentes. Pour un véhicule récent ou d’une certaine valeur (véhicule de collection, de sport…), l’assurance tous risques se présente comme une solution optimale qui intègre systématiquement la garantie incendie.

Pour un véhicule plus ancien ou un conducteur fortement malussé, l’assurance au tiers permet de minorer le montant de la prime. Il est toutefois généralement possible d’ajouter la garantie incendie sous la forme d’une option.

Quel que soit votre choix, trouvez votre assurance auto sur LesFurets.com. Vous pourrez ainsi adapter votre garantie incendie à vos besoins et toujours au meilleur prix.